Mémoire de l’usine éphémère

3139

La Ville de Maxéville a confié à un collectif de trois artistes la mission d’immortaliser un moment exceptionnel d’entraide : la production éphémère de masques textiles sur le site des Brasseries. 

Une exposition itinérante avec photographies et montages sonores par Josef Guinzbourg, scénographie et dessins par Alain Simon et textes par Francine Ricci. La galerie Le Préau de l’INSPE de Maxéville accueille en janvier cette exposition avec pas moins d’une centaine de supports imprimés, des impressions hors format, des extraits sonores… une scénographie qui garde ainsi la mémoire de l’usine éphémère.

Le 17 mars 2020, face à la pandémie de Covid 19 la France se figeait. Avril 2020, grâce à l’investissement des agents des services techniques de la ville de Maxéville une unité de production de masques s’installait sur le site des Brasseries. En partenariat avec le créateur de mode nancéien Davy Dao, le Conseil Départemental de Meurthe et Moselle a ainsi pu lancer l’opération « Un masque pour les Meurthe et Mosellans ».

« Ouvrir les yeux et les oreilles pour garder des traces de ce qui se déroulait là. De ces échanges précieux, touchants de simplicité et  d’authenticité, nous avons imaginé la restitution de ce que nous avions perçu de la vie de cette usine éphémère par  un dialogue entre dessins, photographies, textes et montages sonores. » Le Collectif

Du 7 janvier 2022 au 9 février 2022 – Vernissage le vendredi 7 janvier à 18h • Ouverture du x au vendredi, de 8h à 18h. Ouverture exceptionnelle les samedis 15 janvier et 5 février 2022 de 10h à 16h • INSPÉ de Lorraine / Galerie Le Préau 5 rue Paul Richard 54320 MAXÉVILLE • Entrée gratuite • Entrée libre pour les visites individuelles, sur réservation pour les visites commentées de groupes. Pass sanitaire obligatoire et gestes barrières.
PUBLIREPORTAGE - DESSIN © A. SIMON - PHOTO © J.GUINZBOURG