L’esprit Michou dans les Vosges : le restaurant cabaret Le Belcour

1581

C’est un endroit unique dans les Vosges. Le restaurant cabaret Le Belcour mène chaque week-end la revue dans une ambiance folie !

Eric et Charles-André ouvrent les portes d’un univers féérique

Le Belcour a des airs de paisible chalet montagnard. Mais ne vous y trompez-pas. Si on y retrouve bien l’ambiance chaleureuse, c’est avant tout un lieu de fête et de plaisir ! Un endroit où l’on vient entre collègues, amis ou en famille pour savourer un menu gastronomique accompagné d’un show transformiste de haute volée. Le Belcour est dirigé par Eric et Charles-André. D’abord tenanciers d’un cabaret à Bastia, ils sont revenus en Lorraine, terre d’origine d’Eric, et ont racheté en 2006 le restaurant qui allait devenir leur nouvel établissement. Bien vite, le transformisme suscite la curiosité. On vient de toute la Lorraine, d’Alsace, de Haute-Saône. Les spectateurs viennent chercher Ici du bonheur et le trouvent. Parmi eux, des clients réguliers qui reviennent plusieurs fois. En dehors de la clientèle de soirée, on vient aussi pour fêter un enterrement de vie de célibataire, un anniversaire ou pour les fêtes de fin d’années des 24 et 31 décembre.

Service unique, déco dorée, restauration alléchante

Dès l’accueil, les artistes sont tous présents pour vous servir, maquillés en leur personnage mais habillés en garçon de salle ! On s’échange des plaisanteries et on est vite mis à l’aise par l’équipe très professionnelle du Belcour. On s’installe aux tablées de ce restaurant pas ordinaire, avec ses grands rideaux de scène et des petites chaises dorées façon théâtre. Une ambiance dorures et velours rouges qui annoncent une belle succession de plats gourmands : foie gras, saumon, verrine de perles marines, filet mignon… Entre chaque plat, place au spectacle du cabaret transformiste.

Une galerie de stars à portée de main

Quatre hommes se transforment en personnages connus : Edith Piaf, Céline Dion, Dalida, Mireille Mathieu, Tina Turner, Madona et Barbara. Un panthéon d’artistes à portée de main dans l’esprit du célèbre cabaret parisien de Michou. Une heure et demie de chansons, danses et comédies avec des sketches repris de Sylvie Jolie et Roland Magdane. Un show complet, convivial, plein d’émotions et de plumes !

Le sidérant numéro de Franck

Franck Rubis est serveur-transformiste au Belcour. Son numéro burlesque campant un personnage comique est bluffant. Il joue Régine, Mireille Mathieu, Roland Magdane déguisé en lapin rose, Mado la Niçoise…, chante et danse dans des chorégraphies, accompagné de ses trois complices de scène, habillés et maquillés en femme dans les style des revues du Lido et du Moulin Rouge. Pour avoir une idée des coulisses, Franck Rubis met une heure et demie pour se préparer. Les soirs de spectacle, le service se fait en salle habillé en garçon mais déjà maquillée : plaisanteries et amusement avec le public sont de mise.

Allez au Belcour !

Le restaurant-cabaret est l’endroit où on oublie ses soucis, où on se sent bien ensemble. Cela créé un esprit de famille important. Idéal en cette fin d’année.

Ouvert le vendredi soir, samedi soir, dimanche midi. En semaine également pour les groupes à partir de 45 personnes. Tarifs : à partir de 45 euros le menu (hors boissons). Le Belcour, 5 rue de Turenne à Saint-Nabord. •  03 29 62 49 97 • www.lebelcour-restaurant.com
Publi-reportage