Les Vosges voient blanc et grand

442

Alors que les premières neiges ont déjà blanchi leurs sommets, les stations des Vosges s’éveillent. Certaines bouillonnent déjà d’activité et attendent de pied ferme les amateurs de glisse, de nature et de grand air pour les vacances de Noël. Comme chaque année, en marge du ski, de nombreuses nouveautés sont proposées par les professionnels afin de renouveler un offre déjà riche et surprendre encore plus le vacancier.

Il y aura, cette année encore, ceux qui feront plusieurs heures de voitures, qui jureront dans les embouteillages dans les vallées au pied de Alpes. Et puis il y aura ceux qui choisiront de venir en voisin. Quelques dizaines de kilomètres, une centaine au plus, et tout le massif des Vosges s’offre à tous les habitants du grand Est.

  So-Nordic-La-Bresse-crédit-photo-MonicaDalmassow

Montagne différente

Depuis une dizaine d’année, les stations Vosgiennes ont su réparer une image parfois écornée par la caricature. On les disait distancées par les grandes sœurs de Alpes, elles ont largement comblé le fossé. Loin de vouloir imiter, les stations des Vosges, de Gérardmer à la Bresse en passant Ventron ou le Lac Blanc, se sont mis à proposer une approche différente de la montagne en hiver. Aux usines à ski de certains massifs alpins, on opposera la montagne-loisirs et familiale. Plus petit donc plus beau. Plus authentique, plus calme. A la série des plus s’ajoute celles des moins : moins cher de s’y loger, moins cher d’y skier. Autant d’arguments qui ont su séduire un public familial qui vient parfois de loin, d’Allemagne ou de Belgique. Mais qui attirent surtout une clientèle régionale, friande des courts séjours. Covoiturage, réservation en ligne des forfaits, locations de tenues complètes : les stations ont su répondre aux nouvelles exigences des clients.

domaine_alpin-6w

Rester dans la course

Loin de s’endormir au pied de leurs belles cimes, les stations Vosgiennes n’ont pas manqué d’investir dans leurs infrastructures. Avec une rénovation complète de son front de neige, La Bresse est à la hauteur de son ambition : celle de la première station du Massif. Cette année encore, elle équipe pour le ski de nuit trois nouvelles pistes qui s’ajoute aux huit déjà éclairées. Pistes élargies, canons à neige multipliés, nouveau télésiège, la station n’arrête plus son développement. Cette année, La Bresse propose le premier parc d’attractions hivernales : Wiidoo Gliss. Dans ce véritable royaume enneigé, les plus petits trouveront des modules en mousses, igloo, tipi, luges. Un tapis roulant permet de remonter la pente pour profiter d’une descente en Snow-tubing, ou en luge classique.

luge-1w

De son côté Gerardmer, qui revendique la piste la plus longue du massif vosgien (4km), met en avant l’aménagement de son stade de slalom équipé d’enneigeurs, avec la volonté à terme d’organiser des courses de niveau international et, pourquoi pas, une épreuve de coupe du monde. Côté équipement pour répondre à l’affluence observée l’an dernier et éviter la saturation, la station s’attaque au projet du financement d’un nouveau télésiège débrayable pour les prochaines saisons.