Les trésors Renaissance de la Meuse

389

De tous les départements lorrains, la Meuse est assurément celui où la Renaissance est la plus présente et visible. Des trésors et merveilles y sont nichés. Petite sélection pour une escapade réussie

La Meuse est une terre riche en patrimoine, et il serait idiot de réduire le département à la seule Première guerre mondiale et aux souvenirs liés à Verdun. La Renaissance lorraine a laissé de superbes vestiges et témoins qui méritent une visite, surtout avec l’arrivée du printemps.

La Ville haute de Bar-le-Duc

Se promener dans la Ville haute, arpenter la rue du Bourg, tout cela permet de remonter dans le temps. La qualité de l’architecture et la mise en valeur du patrimoine en font le plus beau lieu Renaissance de la Lorraine. Le collège Gilles de Trèves, construit dans les années 1570, et le fameux Transit (le monument funéraire de René de Chalon, prince d’Orange) restent, et nous pesons nos mots, exceptionnels. La Renaissance lorraine a vu l’éclosion de nombreux talents. Une partie semble s’être concentrée dans la cité barrésienne. Plusieurs parcours pédestres vous permettent de découvrir ces richesses.
Pour finir, n’oubliez pas la médiathèque-château de Marbeaumont. Certes, cet édifice est bien plus récent, mais il est vraiment impressionnant. Il rappelle aussi que les riches heures de Bar-le-Duc ne sont pas arrêtées à la Renaissance.

www.barleduc.fr

Le château de Montbras1

Minuscule commune du sud de la Meuse, Montbras est célèbre pour son château Renaissance, l’un des plus beaux de la Région. Le site, tout d’abord, est très beau : le château domine la vallée de la Meuse. Le bâtiment, ensuite, est imposant, surtout le logis principal. Quatre pavillons délimitent la cour principale. Les décors sculptés de mascarons sur les mâchicoulis, les trophées, les niches ornées de statues méritent une observation détaillée. L’intérieur n’en est pas moins remarquable, notamment les voûtes en berceau décorées de scènes tirées des Métamorphoses d’Ovide ou encore la fameuse danse des Topinamboucs. Cette tribu d’Indiens était alors très « exotique », et fraichement ramenée du Nouveau Monde (1613).
Le château est privé, mais il offre un service de restauration et de chambres d’hôtes. Idéal pour découvrir les lieux.

www.chateau-montbras.com

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Le Sépulcre de Saint-Mihiel2

C’est l’une des œuvres majeures de Lorraine, conservée dans l’église Saint-Etienne. Elle est due au talentueux sculpteur Ligier Richier (1500-1567) qui réalise là sa dernière production avant son départ pour Genève. Très tôt reconnu comme un chef d’œuvre, ce groupe sculpté a d’ailleurs été classé dès 1862.
Le « sépulcre », en sculpture, est le nom donné à la représentation de la mise au tombeau du Christ. Ici, elle est constituée de treize personnages un peu plus grands que nature. On y retrouve Marie-Madeleine, les cheveux longs et visibles, symbole de son ancien état de « pècheresse », le disciple Jean, Marie, Joseph d’Arimathie ou Nicodème. Les expressions très fines des personnages témoignent du grand talent de Richier.

www.saintmihiel.fr

Le château de Louppy-sur-Loison

Situé au nord du département, ce grand château impressionne par sa monumentalité ainsi que par la richesse de son décor (portails et porches sculptés). Il fut construit au début du XVIIe s. pour Simon II de Pouilly, gouverneur militaire de Stenay. Basse cour et cour d’honneur continuent de rappeler la puissance de son commanditaire. Un beau parc à l’anglaise achève la visite.

www.chateau-fort-manoir-chateau.eu/chateaux-meuse-chateau-a-louppy-chateau-louppy-loison.html

On considère souvent la Meuse comme le parent pauvre de la Lorraine. A tort. Son patrimoine est varié, important, riche. Le choix ne manque pas. A vous maintenant d’aller découvrir ces trésors !