Les créations urbaines de CharlElie

399

CharlElie Couture est un des artistes lorrains les plus connus de sa génération. Le Crédit Lyonnais présente jusqu’au 19 juin une vingtaine de ses œuvres à l’agence rue Saint-Georges. A découvrir.

Un père professeur des Beaux-arts devenu antiquaire-décorateur, une mère enseignant le français aux Etats-Unis, CharlElie Couture a de qui tenir, et on comprend qu’il ait un pied de chaque côté de l’Atlantique. Sa démarche d’artiste est multiple. Sa vision est globale. Il tente de saisir, via les multiples moyens d’expression qui s’offrent à lui (image, son, mots, peinture, mais aussi médias, techniques, supports mixtes…), tous les détails de notre quotidien pour nous en révéler une autre vision.  Définir CharlElie Couture n’est donc pas une mince affaire. Est-il musicien, peintre, photographe, poète… ? Le tort est peut-être de vouloir justement l’enfermer dans les carcans d’une société qu’il veut transcender. C’est justement parce qu’il est pluridisciplinaire que CharlElie nous offre une approche renouvelée d’une communauté humaine qui oscille entre fonctionnalisme et idéalisme.

Un univers urbain

Dans la ville, tout se mélange, se fond mais coexiste aussi. Les œuvres exposées nous présentent le regard de CharlElie sur ce vaste terrain de jeux qu’il a intégré depuis de nombreuses années. En jouant sur les techniques et les matières, les œuvres comme High above 58th street (photo) nous invitent à chercher les détails, à se questionner sur cet univers urbain qui nous entoure. Les angles de vue, les perspectives offrent de nouvelles manières de considérer un quotidien trop souvent négligé par les citadins.
Les niveaux de lecture sont nombreux, les interrogations multiples. L’exposition mérite le détour.

Agence LCL : 7 bis rue Saint-Georges à Nancy. Du lundi au vendredi.