L’Ekiden prend le relais du marathon

564

Une équipe, six coureurs, un témoin de relais et 42,195 km à parcourir.  Même distance qu’un marathon mais c’est l’unique ressemblance. Là où le marathonien est seul, concentré sur sa course, l’Ekiden propose de partager le parcours entre six coureurs, chacun à son niveau. Courir ensemble plutôt que côte à côte, ça change tout ! Rendez-vous le 26 octobre à Villers-lès-Nancy pour découvrir cette course unique en Lorraine.

Tout droit venu du Japon, l’Ekiden s’impose peu à peu en Europe comme la nouvelle sensation en matière de running. Et pour cause, ce marathon en relais permet de conjuguer sport, esprit d’équipe et convivialité. Unique course de son genre dans la région, le Villers EKIDEN de Lorraine s’adresse tout autant à des coureurs aguerris – à la conquête du titre de Champion de Lorraine d’Ekiden et d’une qualification aux Championnats de France – qu’à des  novices qui peuvent se lancer sur la distance mythique du marathon en unissant leurs efforts. Le principe est simple, les équipes sont composées de six coureurs qui doivent parcourir des distances imposées dans un ordre bien précis –  5 km pour le premier, troisième et cinquième relayeur, 10 km pour les relayeurs n°2 et n°4 et enfin, 7,195 km pour le dernier membre de l’équipe.

Le COS Villers, pionnier de la discipline

En France, l’Ekiden est une discipline assez récente et le COS Villers a été l’un des pionniers dans l’organisation de ce type de course en Lorraine, qui est encore aujourd’hui unique dans la région. Pour la huitième année consécutive, le COS Villers Athlétisme et la Ligue Lorraine d’Athlétisme invitent les runners à découvrir le plaisir de courir en équipe sur un parcours urbain en plein cœur de Clairlieu à Villers-lès-Nancy. Outre le Championnat de Lorraine, réservé aux équipes composées d’athlètes titulaires d’une licence « compétition », deux courses sont ouvertes aux coureurs (licenciés ou non, à partir de la catégorie cadet) et aux équipes constituées de salariés d’une même entreprise. Les équipes peuvent être 100% masculines, 100% féminines ou mixtes. Seules conditions pour s’inscrire : un certificat médical et des frais minimes d’engagement de 36 € par équipe. Pour les supporters ou les simples curieux, la fête se poursuivra également autour du tout nouveau village partenaires, avec des animations pour les enfants. Une occasion unique de découvrir ce concept si moderne aux racines très anciennes.

LM35-032 LM35-033 LM35-034

Un peu d’histoire

C’est au pays du Soleil-Levant qu’est né l’Ekiden. Ecrit en japonais, le mot est une combinaison de deux kanjis signifiant « étape » et « transmettre ». Pour la petite histoire, ce concept désignait originellement le système postal à l’époque Edo (1603-1867) qui voyait des messagers se relayer pour acheminer le courrier entre Edo – l’ancien nom de Tokyo – et l’ancienne capitale impériale Kyoto, située 500 kilomètres plus au sud sur la route du Tokaido. Les technologies ont évoluées et l’Ekiden a basculé dans le domaine sportif au début du XXe siècle. En effet, pour perpétuer la tradition des étudiants ont eu l’idée de se mesurer dans le cadre d’une épreuve sportive par équipe disputée au début de chaque année. Ainsi depuis plus de 80 ans, les 1er et 2 janvier, se déroule le Tokyo-Hakone Ekiden, de Tokyo à Hakone le premier jour (107,2 km), et sur le trajet retour le lendemain (109,2 km). Plus de 3 millions de spectateurs enthousiastes vont encourager les athlètes, pour qui être sélectionné pour cette course représente un très grand honneur. Rendez-vous à Villers-lès-Nancy le 26 octobre pour tester cette nouvelle forme de marathon.

Plus d’infos sur : www.villers-ekiden-lorraine.fr
Inscriptions ouvertes jusqu’au 19 octobre.
Publi-reportage