Le Sentier des lanternes, magique…

630

Depuis plusieurs années, l’endroit est devenu le passage obligé pour profiter pleinement de la féérie de Noël à Metz.

Sur les berges de l’île du Petit Saulcy, aux abords de la Moselle, le Sentier des lanternes invite à une promenade à la nuit tombée. A travers une forêt de sapins, lutins, ours en peluche et soldats de bois s’illuminent pour donner vie à un parcours poétique jalonné par des centaines de lanternes. Un moment hors du temps en parfaite harmonie avec l’esprit de Noël.

L’artiste Guy Untereiner, né à Phalsbourg, a réalisé les planches ayant servi de modèles pour les dessins techniques et la fabrication des lanternes. Les traditions locales ont été exploitées par le célèbre illustrateur pour les créer. Poupées, soldats de bois et cœurs en pains d’épices, redonnent vie aux Noëls d’antan.

Le lumignon « étoile » issu de l’univers de cet artiste sera proposé à la vente devant le sentier (4€). 1€ sera reversé à l’association « Les Nez Rouges », qui s’investit pour redonner le sourire aux enfants en milieu hospitalier.

Cette année, la Compagnie La Bande Passante transforme les murs du Moulin des Thermes en véritable fabrique de jouets, grâce à une projection vidéo sur les murs et les pierres du bâtiment. Depuis sa création en 2007, La compagnie La Bande Passante s’est engagée dans une exploration des objets en tant que témoins d’histoires humaines à haute portée poétique.

Chaque soir, ils redonneront ainsi vie au moulin pour fabriquer sous les yeux des spectateurs des jouets aussi inattendus que poétiques !

Pour agrémenter cette édition 2016, un manège en bois et 7 chalets sont placés à l’entrée du Sentier. L’an dernier, le Sentier des lanternes a accueilli plus de  130 000 visiteurs.

Sentiers des lanternes Jardin Fabert, place de la Préfecture de Metz . Du lundi au jeudi et le dimanche de 17h à 20h. Le vendredi et samedi de 17h à 21h. Le samedi 10 décembre de 14h30 à 21h30 à l’occasion de la Marche illuminée. Fermé le 24 décembre.Entrée libre jusqu’au 1er janvier 2017.

Photos © CD57 / Illustration Guy Untereiner, DR