Le pédalo du rail

34

Que faire des anciennes voies de fer abandonnées ? Plus de trains impétueux les parcourant, plus de voyageurs qui, de leur wagon flamboyant, admirent le paysage redessiné par la vitesse… Les nostalgiques du rail ont trouvé un moyen de continuer à les faire vivre : le vélorail, aussi appelé draisine. En Lorraine, trois sites ont été reconvertis pour accueillir des touristes pédaleurs.

Magnières ouvre la voie

Créé par l’association Val de Mortagne en 1990, le parcours vélorail de Magnières est le plus ancien de France. Installé sur l’ancienne ligne Lunéville-Bruyères, il est divisé en trois balades différentes, avec trois niveaux de difficulté de 6 km, 15 km ou 24 km aller-retour.

Draisines de Magnières 2 - Crédits VAL DE MORTAGNE

L’année dernière, 9 000 touristes sont venus pédaler de concert sur ces engins à mi-chemin entre le pédalo et le mini-wagon à énergie humaine afin d’explorer la vallée de la Mortagne. Les itinéraires offrent d’ailleurs des points de vue variés sur la campagne environnante. Le premier, vers Deinvillers et les Vosges, se parcourt en une heure sur des surfaces planes et à l’ombre. Il est accessible aux familles avec de jeunes enfants et aux personnes à mobilité réduite. Celui de 15 km permet en deux heures de suivre une voie baignée de lumière et faire une halte à la villa gallo-romaine Lana, entre Moyen et Gerbéviller. Les pédaleurs experts choisiront plutôt le parcours de 3 heures jusqu’à Haudonville.  Avec ses 24 km, ce dernier est le plus long de France. Mais l’association Val de Mortagne veut épicer ses propositions avec bientôt un nouvel itinéraire de 30 km (4 heures) en direction de Lamath. Avis aux amateurs.

Plus d’infos au 03 83 72 34 73 ou sur velorailsvaldemortagne.jimdo.com – La location d’un vélorail (4/5 places) est de 15 €/heure, avec des réductions en fonction du nombre de draisines louées.

P1000448

Les draisines de Forges-sur-Meuse : la passion du rail

Le long de la Meuse, une voie de vélorails relie l’ancienne gare de Cousenvoye, dans la commune de Forges-sur-Meuse, jusqu’à Dannevoux, à 3 km de distance (6km aller-retour). Ouverte par un particulier passionné, Bruno Tessier, elle se laisse chatouiller depuis dix ans par les sept draisines de l’association Meuse vélo-rail et environ 2 500 personnes pendant l’année.

« J’ai racheté l’ancienne gare il y a vingt-ans. Pendant des vacances, j’ai remarqué le développement des parcours de draisines. Aujourd’hui il y en a plus de quarante-huit en France. J’ai voulu faire la même chose ici », raconte Bruno Tessier. Le sien traverse la forêt et est, selon son gardien, « le plus facile à pédaler ». Pour l’association, la pleine période arrive en juillet-août, lorsque les vacanciers cherchent à pimenter leur séjour. Cependant elle loue ses vélorails six mois de l’année, d’avril à octobre. Pour Bruno Tessier, le succès de ses véhicules si particuliers réside dans ce secret : « à la différence du train, c’est vous qui pilotez. Les gens ont l’impression qu’ils sont eux-mêmes les moteurs ; ils ne sont pas passifs comme dans les trains touristiques ». À Forges-sur-Meuse, une nouvelle espèce de cheminots a éclos. Tchou tchou !

Ouvert tous les jours d’avril à octobre, de 10h à 18h. Location : 15 €/draisine. Infos au 06 45 02 67 44 ou par email mairie.forges.55@wanadoo.fr

P1010358

Les vélorails de Vigy en Moselle

Ouvert en 1997, l’itinéraire vélorail de Vigy est le plus jeune de Lorraine. Il suit le tracé de la ligne de Chemin de Fer Touristique, entre Vigy et Hombourg-Budange, et la partage avec elle à la belle saison.

« Nous sommes locataire de la voie. Le dimanche est réservé au train. Nous fonctionnons uniquement avec des bénévoles en hors saison et quand l’été vient, nous embauchons des étudiants pour faire face à l’augmentation des visiteurs », note Anne-Laure Guilliot, présidente d’honneur de l’association Vigy Vélorail. Accessibles à tous, deux itinéraires sont proposés. Le plus petit est un parcours forestier de 4,5 km. Le second s’étend sur 9 km et alterne forêt et campagne, pour plus de diversité de paysages. Labellisé « Moselle pleine nature », Vigy muscle les mollets de plus de 5 400 touristes chaque année, enfants, adultes, seniors et aussi personnes handicapées. Et à quatre, cinq par draisine, la promenade est à chaque fois conviviale et ludique.

Informations par tél. au 06 84 45 37 70 et par email : vigyvelorail-57@orange.fr – Location en basse-saison : 15 € pour le petit parcours et 20 € pour le grand. En haute-saison : 17 € et 22 €.