Le Festival Renaissances

2

Une ville, des arts, des espaces à raconter !

Avec cette 26e édition de RENAISSANCES, la Ville de Bar-le-Duc fait le rêve un peu fou et grandiose d’être érigée au rang de ville créative, ces villes qui font le pari audacieux de se développer autour d’un axe culturel fort. Le festival porte ce choix, car l’art et la culture doivent être des atouts de fierté, pour ceux qui y habitent, et des atouts d’attractivité pour ceux qui y viennent.

Avec un nouveau regard artistique, cette édition allie la tradition d’un festival convivial qui prône le vivre ensemble, autour de propositions culturelles mettant en lumière, la place de l’art et de la culture, dans la construction de la ville et de la campagne de demain.

Un festival, ça sert à quoi ?

Ça sert à se retrouver, soi et les autres. Ça sert à s’émouvoir, rire, pleurer, danser, crier, chanter. Ça sert à passer un bon moment avec ses enfants, ses parents, son amoureux ou son amoureuse, ses amis, ses amies. Ça sert à faire la fête, aussi…

Un festival c’est un moment rare, où les concitoyens d’une ville se retrouvent dans un moment de partage, un moment de communion et de convivialité, autour d’une même grande tablée…

Un festival c’est de la musique, du cirque, de la danse, des marionnettes, des choses légères, des réflexions…et du rêve !

Ça a l’air simple comme ça, mais c’est une belle alchimie pourtant fragile à laquelle vous êtes tous conviez, parce que ce festival c’est vous. Et comme on ne vient pas tous pour les mêmes raisons, différents endroits ont été créés tout autour de la ville, pour mieux se réunir lors de cet évènement incontournable en Lorraine.

Un espace enfant au parc de l’hôtel de ville

Un espace art de la rue  autour du boulevard de la rochelle

Un espace musique aux Minimes

Un espace convivial, restauration, marché à Exelmans 

Un espace cirque à Reggio 

Un espace réflexion professionnelle à l’ esplanade du château

70 représentations : une programmation éclectique et réjouissante !  
LE FESTIVAL RENAISSANCES n’a jamais cessé d’évoluer pour devenir aujourd’hui un événement reconnu sur le Grand Est et même en France entière.La Médiathèque Jean Jeukens,  le Musée barrois, l’ACB/Scène nationale, Patrimoine en Barrois, La ludothèque, Be Real et l’ensemble des agents de la collectivité, se sont mobilisés pour vous offrir de beaux moments de partages et joie. Avec une programmation pointue et une scène musicale de qualité, le FESTIVAL RENAISSANCES c’est LE grand rendez-vous artistique et festif à ne pas manquer. 
→ À découvrir du 5 au 7 juillet , 28 compagnies se produiront pour 70 représentations.

Extrait de la Programmation

Cie MOSO  © Orsolya Elek

MORPHOSIS est une variation d’ouvrages à grimper ou à traverser. Entre performance de construction et chantier participatif. 
Sous le geste des constructeurs, apparaît une structure éphémère, faite de cannes de bambous. On assiste à la naissance d’une architecture vivante. Dans le public, chacun trouvera sa place : observateur, constructeur, grimpeur…

_________________

COLT © Alex Dossogne

Colt, le duo belge qui fait sensation sur les réseaux sociaux, débarque à Paris pour leur premier concert ! La passion et l’énergie débordante de ces deux Belges a rapidement créé un engouement auprès du public. Une énergie à vif, des paroles incisives et un son qui parle de lui-même : Colt prépare la sortie d’un EP après avoir cumulé plusieurs millions de vues sur leur dernier single “Insomnies”.

_________________

L’échelle de Laville @Les décatalogués

Êtes-vous plutôt crédule ou plutôt sceptique ? Assez influençable pour faire partie d’une secte ? Pour le savoir et en faire l’expérience, vous devrez gravir collectivement l’échelle de Laville ! Inventeur de l’échelle de la crédulité humaine, le professeur Laville va tenter scientifiquement, au moyen de quelques mises en situation et grâce au concours maladroit d’un comparse légèrement dépassé, de vous faire prendre les messies pour des lanternes. Enfin, entre humour absurde et mentalisme involontaire, pas dit que ce soit aussi simple…

_________________

Cie Mehdia MERIDIO © Yves Petit

MeriDio célèbre les femmes et leur créativité dans un spectacle qui met en avant le métissage du hip-hop. Elle se caractérise aussi par les obstacles qu’elles doivent surmonter dans la danse hip-hop et qui ne son pas uniquement physiques. Les barrières culturelles et sociales que la société leur impose, dessinent profondément la manière dont elles s’entraînent, la façon dont elles se consacrent à la danse, ça détermine toute leur vie.

→ Tous les spectacles sont gratuits et entrée libre (sauf mention particulière) – Infos au 03 29 79 32 65 ou sur barleduc.fr/renaissances 

Publireportage – Photos © Orsolya Elek, Alex Dossogne, Yves Petit, Les Décatalogués, DR