Le bel itinéraire

362

Les Boucles de la Moselle proposent un beau parcours à faire en vélo,  à roller ou à pied sur un périmètre de 80 km autour de Nancy.

En accordant une interview à VivreNancy, Jean-Pierre Couteau, président de la Maison du Tourisme en Pays Terres de Lorraine et de l’association des Boucles de la Moselle se réjouit d’un produit touristique prenant corps d’année en année. L’itinéraire des Boucles permet de découvrir et d’apprécier un cadre magnifique tout en pratiquant le cyclisme, le roller ou la randonnée pédestre dans un environnement verdoyant et paisible.

La découverte d’un territoire

L’Association des Boucles de la Moselle est née en 1998. Jean-Pierre Couteau nous en rappelle la genèse : « Quelques communes du Toulois avaient le label Stations Vertes pour leur environnement. Et cela s’est étendu ».  Douze ans plus tard, l’association regroupe 21 communes (Richardménil, Messein, Neuves-Maisons, Chaligny, Sexey-aux-Forges, Maron, Villey-le-Sec, Pierre-la-Treiche, Chaudeney sur Moselle, Dommartin-lès-Toul, Toul, Ecrouves, Foug, Lay-Saint-Rémy, Gondreville, Villey-Saint-Etienne, Fontenoy-sur-Moselle, Aingeray, Liverdun, Frouard, Pompey), 6 intercommunalités (Communauté de Communes de Moselle et Madon, du Toulois, du Massif de Haye, du Hazelle, du Bassin de Pompey, et ECPI de Colombey-les-Belles et du Sud Toulois), ainsi que deux Pays (Val de Lorraine et Terres de Lorraine). Sur ce vaste territoire, l’association des Boucles de la Moselle s’est donnée pour objectifs de développer un véritable produit touristique en coordonnant les animations autour des sentiers de randonnées et des pistes cyclables, de promouvoir le territoire par sa nature, son patrimoine, sa culture, son terroir. Elle a été partie prenante dans de récentes manifestations : le Raid’Eté, le Rallye musical, la croisière sur la Boucle, Vauban et la voie d’eau, chants et récits des gens d’eau, un triton sur la Boucle… Un livre a été édité, peignant des clichés de remarquables paysages.

Des sites exceptionnels

Un parcours à faire  en famille, entre amis ou en solo. Points de restauration et d’hébergements font découvrir les spécialités locales. La signalétique indique des sites exceptionnels. Quel beau voyage du bassin de Neuves-Maisons et son histoire sidérurgique aux fortifications depuis la protohistoire jusqu’au XXe siècle. Vestiges romains, époque médiévale, enceintes Vauban, rideaux défensifs Séré de Rivières, ceintures de forts, village fortifié (Villey-le-Sec), forêt fortifiée (Villey-Saint-Etienne) : 25 siècles d’histoire défilent le long des routes et des chemins. Les Boucles de la Moselle sont aussi une escale au pays de l’Art Nouveau nancéien et bien sûr une ode à la nature en pénétrant sur le territoire de Pompey et ses voies douces.

Et demain ?

Les Boucles vont grandir. Totalement intégrées à l’itinéraire cyclable transfrontalier « Charles le Téméraire », né d’une initiative européenne et réalisé dans le cadre du plan national véloroutes et voies vertes, elles font partie d’un périple reliant les Flandres à la Bourgogne en passant par la Wallonie, le Luxembourg, la Lorraine et la Franche Comté. Les projets ? Jean-Pierre Couteau nous en dit plus. « Au printemps prochain, plusieurs nouveaux tronçons seront mis en service : de Villey-Saint-Etienne à Fontenoy-sur-Moselle, à Gondreville et de Liverdun à Frouard. En juin, un rassemblement de cyclistes aura lieu sur différents sites. Partis de Nancy, Neuves-Maisons, Liverdun, ils convergeront vers Gondreville et Villey-Saint-Etienne. Dans deux ans, les anciennes maisons d’éclusiers vont devenir des points d’accueil ».  On le voit, les Boucles tournent rondes. Pour le plus grand plaisir des promeneurs et des amoureux de la nature. Ils sont nombreux. Petits et grands.