L’art au grand air !

53
Marina Le Gall, Hannibal, VdF2016 © VdF

Depuis le 11 mai, les sentiers artistiques de Vent des Forêt (Meuse) sont de nouveau accessibles aux promeneurs. L’occasion de (re)découvrir ce centre d’art à ciel ouvert qui rassemble plus d’une centaine d’œuvres éclectiques.

Un espace rural d’art contemporain » : voilà comment se définit Vent des Forêts. Il est vrai que ce n’est ni un musée, ni un parc, encore moins une simple forêt. Dans la Meuse, à 30 kilomètres de Bar-le-Duc et à 9 minutes de Saint-Mihiel en voiture, niché entre Fresne-au-Mont, Laheymeix, Dompcevrin et Pierrefitte-sur-Aire, Vent des Forêts fait le bonheur des marcheurs, des amoureux d’art et des curieux. Sur 5 000 hectares de forêt, le long de 45 kilomètres de sentiers balisés et librement accessibles, les visiteurs partent à l’aventure, à la rencontre d’œuvres d’art inscrites dans le paysage – plus de 100 visibles à ce jour -, conçues avec des artistes à l’écoute du contexte forestier et en relation directe avec les acteurs du territoire. 

Application & géocatching 

Ce projet participatif dessine une nouvelle façon de vivre la ruralité, dont les valeurs sont naturellement transmises au public. Pour parfaire la balade artistique,  Vent des Forêts offre aux visiteurs la possibilité de se munir de leur application, inaugurée en 2017. Celle-ci est à la fois un guide artistique, un catalogue des œuvres et une source d’information sur la nature, le paysage et le patrimoine du territoire. Et pour le côté ludique, 13 caches de géocatching ont été repensées par l’association et les bénévoles sur le circuit des Trois Fontaines. Chacune d’entre elles contient une énigme à résoudre. L’ensemble des 13 énigmes résolues à la fin du parcours permettra de géolocaliser le trésor !

Si les artistes 2020 n’ont pu finir leur résidence cette année, Vent des Forêt propose, normalement, de nouvelles œuvres tous les ans. L’inauguration de celles-ci est repoussée à une date ultérieure. Qu’importe, les visiteurs peuvent tout de même (re)découvrir une sélection des créations imaginées depuis 1997, au gré de leurs envies et en parfaite cohésion avec la nature. 

Choisir son parcours 

En tout, Vent des Forêts regroupe sept sentiers : des promenades de 1 à 5 heures de marche. Avant de commencer la balade, les promeneurs sont invités à récupérer les cartes des sentiers. Elles sont disponibles en accès libre sept jours sur sept dans une boîte devant la porte de la mairie de Fresnes-au-Mont. Ensuite, il faut choisir son circuit : le Court circuit (1h), le circuit des Trois Fontaines (2h30), le circuit du Louvent (3h), le circuit du Gros Charme (3h), le circuit de Marcaulieu (3h30), le circuit du Gros Caillou (4h) ou encore le circuit de l Croix Camonin (4h30). Puis, il faut repérer l’aire de stationnement la plus proche, parmi les 10 indiquées sur la carte. 

Ainsi, au détour du circuit Court, les visiteurs pourront tomber sur l’œuvre « Cartouche » de Marion Verboom, réalisée en 2013 : un cadre enchanté aux formes opulentes et aux demi-teintes pastel, le tout recouvert de coquillages, coraux et autres végétaux. Un peu plus loin, le colosse de trois mètres de haut, aux dents acérées, est signé Stefan Ricks. Cet « ami de la forêt » trône depuis 2010 dans la forêt meusienne et est réalisé en pierre de Savonnières. Sur le circuit de Louvent et ses 41 repères, place à « Réenchantement » de Jean-Luc Verna. L’artiste a planté une baguette magique monumentale dans le sol d’une sapinière pour réenchanter une région marquée par l’histoire, la guerre et l’exode. De son côté, Théodore Fivel a créé en 2012 « Salut pour tous, encore des agapes à moratoire orphique », visible sur le circuit des Trois Fontaines. Ce masque colossal, recouvert d’une couche de rouille protectrice, renferme en fait un four à pain au niveau de la bouche : une invitation au promeneur épicurien à partager un repas fraternel. Tout un symbole ! 

Aujourd’hui, entre familles, clubs de randonneurs, écoles, amateurs d’art, touristes venus de Hollande et de Belgique… Vent des Forêts attirent une moyenne de 30 000 visiteurs par an. Et avec des vacances françaises cette année, ce centre d’art à ciel ouvert devrait en séduire encore plus ! Pauline Overney

Accueil principal : Vent des Forêts – Mairie, 21 rue des Tassons à Fresnes-au-Mont • Renseignements : 03 29 71 01 95 ou [email protected]ventdesforets.com


Vent des Forêts, depuis 1997

Vent des Forêts est une association centre d’art située au cœur du département de la Meuse, en région Grand est. Six villages agricoles et forestiers invitent depuis 1997 des artistes d’aujourd’hui à développer un travail de création en prise directe avec le territoire. L’immersion des artistes au sein d’un contexte rural fait partie de l’aventure de Vent des Forêts. Logés chez l’habitant, ils sont aidés par des artisans locaux et par plus de 450 bénévoles durant le processus de production. Tous mettent à disposition leur expertise et savoir-faire pour accompagner les artistes dans leurs recherches, mise en œuvre et installation de leurs projets. L’implication des artistes sur le territoire donne lieu à des rencontres mémorables et à des créations sur mesure, exposées au temps qu’il fait et au temps qui passe, éphémères ou relativement durables, qui privilégient un rapport direct avec l’environnement.

Photos © vdf, Guillaume Ramon, Marine Calamai, Clément Charbonnier, Elisa Bertin, Morgane Rul, Sébastien Agnetti, dr