La poudreuse en cuisine

362

Pour Noël, toute la famille met son tablier afin de contenter tous les estomacs. Parmi les ingrédients nécessaires à la préparation des mets les plus fins, la farine reste incontournable.  Au Moulin de Nomexy, cette dernière est moulue depuis des siècles.  Comme une poudre magique, elle transforme le moindre gâteau en or. À vos fourneaux messieurs dames !

Il y aura de la neige à Noël, une neige particulière qui ne tombe que dans les cuisines et blanchit les mains autant que les cheveux. Cette poudreuse est un ingrédient indispensable dans une grande majorité de recettes : la farine. De type 55 pour le pain, 45 pour la pâtisserie, elle offre aux chefs domestiques de nombreuses possibilités gourmandes. À Nomexy près d’Épinal, un moulin la produit depuis plusieurs siècles. Déjà en 1263, un acte juridique, signé de la main du duc Henri Ier de Vaudémont, reconnait aux moines du Prieuré d’Aubiey de transformer en ce lieu le fruit de leurs moissons. En 1861, une famille s’empare de ce trésor et l’exploite depuis lors. Pierre Gentilhomme, leur descendant, appartient à la cinquième génération de meuniers. Pour lui, l’âge de la retraite a depuis longtemps sonné mais ce métier continue de le fasciner. « Je suis un peu comme ‘le roi en son moulin’. Il y a encore les traces de ceux qui y ont travaillé. Je sens leur présence ; c’est vivant. Un moulin est un lieu magique. Celui-ci appartient au patrimoine régional : l’eau qui passe en dessous a plus de huit cents ans », s’émerveille Pierre Gentilhomme.

LM39-029 LM39-030

Gage de qualité

Au total, une quarantaine de sortes de farines fait tourner la tête des cuisiniers. Autrefois fournisseur de boulangeries, le Moulin de Nomexy n’approvisionne plus que les particuliers. Un choix payant pour Pierre Gentilhomme : « l’année dernière, nous avons augmenté notre chiffre d’affaire de 9,6 % ». Ce succès se mesure à l’aune de la qualité de ses produits : farines de blé, de seigle, de châtaignes ou d’épeautre sont enrichies par une offre de préparations culinaires pour croissants, génoises ou pains. Pour se fournir, il fait appelle le plus possible à des cultivateurs locaux. « Je collabore avec un agriculteur en particulier. Il sème les variétés que je souhaite. Je connais l’origine des blés traités dans le moulin, leur terroir et c’est très important pour moi », assure-t-il. Pour Noël, le Moulin de Nomexy met ses habits de fête et propose aussi aux marmitons une préparation pour pain d’épice. Grâce au travail consciencieux de son meunier, la farine enchante les recettes les plus compliquées et l’excellence est à la portée de tous. « J’ai même une cliente installée sur la presqu’île de Giens. Avant elle n’arrivait pas à faire des brioches et avec les préparations du moulin, c’est devenue pour elle un jeu d’enfant », note avec humour Pierre Gentilhomme. Avec la boutique en ligne, des clients de la France entière et même de l’étranger viennent s’approvisionner en farine. Et à Noël, grâce au Moulin de Nomexy, les papilles vont chanter.

Les produits du Moulin de Nomexy peuvent se trouver dans certaines grandes surfaces et sur la boutique en ligne :
www.moulindenomexy.fr