La photographie sportive en lumière

577
1/4 de finale de la coupe du monde de rugby opposant la France à l'Afrique du Sud. L'équipe d'Afrique du sud bat la France 29 à 28. Damian Penaud l'ailier français attaque. © Vincent Leloup

Starting-Blocks NCY, 1er Festival international de la photographie sportive de Nancy, prendra la forme d’une exposition d’envergure, visible du 15 au 31 mars, Galerie Poirel.

En cette année olympique et paralympique, Ville de Nancy et Nouvel Observatoire Photographique du Grand Est s’associent pour proposer un événement inédit et singulier mêlant le sport, la culture, l’éducation et la création artistique. Son nom ? « Starting-Blocks NCY, 1er Festival International de la Photographie Sportive de Nancy.

L’union du sport et de l’art

Territoire à l’aura artistique et culturelle sans équivalent et Capitale de l’Art Nouveau, Nancy s’apprête à écrire un nouveau chapitre de son histoire en devenant, en 2024, la capitale de la Photographie Sportive. Installé sous forme d’une exposition au cœur de la Galerie Poirel du 15 au 31 mars, Starting-Blocks NCY, 1er Festival International de la Photographie Sportive de Nancy s’annonce d’ores et déjà comme un événement majeur réunissant le sport et la culture au sein d’un moment exceptionnel de partage. En dévoilant les meilleurs travaux de photographes professionnels et amateurs, hommes et femmes, ayant couvert des événements sportifs majeurs et témoigné des plus grands exploits du monde sportif, Nancy célèbre le mariage entre le sport et l’art visuel, deux vecteurs puissants d’inclusion et de valorisation de la personne.

Passées du rang d’activités physiques à fait social indéniable, les pratiques sportives sont sources de dépassement de soi, d’engagement et d’émancipation. En cela, elles rassemblent des individus de tous horizons, de tous pays, cultures, et croyances, qu’ils soient des pratiquants assidus, de simples spectateurs, des amateurs ou des sportifs professionnels.

Dans l’histoire, le sport et la création artistique se mélangent et les références photographiques abondent. Etienne Jules Marey émerge comme le pionnier de la chronophotographie ; son œuvre influera sur le travail du Londonien Édouard Muybridge, qui à son tour inspire Marcel Duchamp avec son célèbre « Nu descendant l’escalier ». Les études des lutteurs par l’Américain Thomas Eakins complètent ce tableau artistique.

Du point de vue journalistique, la photographie de sport a connu une influence majeure lors des Jeux olympiques de Berlin, grâce à la photographe et réalisatrice Leni Riefenstahl. 

Dans la continuité de ces entrelacements continus entre sport et arts visuels, le festival Starting-Blocks s’affirme comme un espace ouvert à la photographie sportive contemporaine sous toutes ses formes. Ambition affichée de ses organisateurs ? Mettre en lumière le geste sportif dans ses différentes dimensions – artistique, esthétique, émotionnelle et héroïque – et faire de ce grand rendez-vous de la photographie sportive dans l’hexagone un événement qui transcende les frontières et célèbre l’union harmonieuse entre le sport, l’art et la créativité visuelle.

© Guillaume Martial

_______________

3 questions à Serge Raineri

Adjoint au sport à la Mairie de Nancy

© Serge Raineri

Comment ce projet est-il né ?

Dans la perspective de l’organisation des Jeux olympiques et paralympiques, l’idée était de construire un événement qui sorte du domaine strictement sportif pour s’ouvrir au culturel, conformément à l’identité de Nancy. Ce festival aurait dû avoir lieu en 2023 ; il se tiendra finalement en 2024 et s’inscrit, à ce titre, dans le dispositif mis en place pour la Ville dans le cadre de cette année sportive. Sa mise en place a nécessité le soutien actif et opérationnel du Nouvel Observatoire Photographique du Grand Est.

Un mot sur les photographes exposés ?

En faisant mes recherches, j’ai réalisé que ce type de festivals autour de la photographie de sport n’existait pas en l’état sur le territoire national. Dès lors, s’adresser aux photographes professionnels était une évidence, mais il nous paraissait également important d’y associer un concours destiné aux photographes amateurs. Avec l’appui du syndicat national des journalistes sportifs, nous avons sollicité 300 photographes professionnels et conçu deux expositions parallèles : l’une rassemble les photos de 10 photographes professionnels (à raison de 6 photos chacun) témoignant d’un univers, d’un regard, d’une sensibilité. L’autre exposition donnera à voir une vingtaine de clichés d’amateurs tout aussi remarquables.

Qu’ont en commun les photos visibles dans cette exposition ?

Toutes ont été prises en instantané, dans le feu de l’action. Que leur force réside dans la démarche artistique ou la puissance de l’exploit sportif dont elles témoignent, il en ressort, pour celui qui les regarde, une très grande émotion.

→ Starting-Blocks NCY, du 15 au 31 mars 2024, Galerie Poirel – startingblocks-ncy.org

Photos © Vincent Leloup, Guillaume Martial, Stefan Wermuth, Jeff Pachoud, Serge Rainerie, Francis Bompard, Raynald Najosky, DR