La numérisation au service de la mémoire

77

Avec Transfert Ma VHS, entreprise installée à proximité de Nancy, Baptiste Minck numérise nos vieilles cassettes à des tarifs hyper compétitifs.

Son épouse veut faire numériser ses cassettes d’enfance ? Baptiste Minck se lance le défi de réaliser l’opération lui-même. Nous sommes en 2015, et cette première (réussie !) signera les prémices de Transfert Ma VHS.

Le gérant de plusieurs sociétés dans le monde de l’informatique profite alors des trois ans qui le séparent de la création officielle de l’entreprise (celle-ci interviendra courant 2018) pour améliorer ses connaissances et compétences, et investir dans des équipements divers. « Je consacre cette période à me roder, à appréhender les différents formats d’enregistrements, à m’entraîner sur mes propres cassettes. Chaque commande qui m’est faite est l’occasion d’élargir mon offre et ma maîtrise du sujet ». D’un PC unique, il passe progressivement à 12 ordinateurs « tournant en permanence ». Son activité, d’abord limitée à une clientèle rencontrée via Leboncoin, s’accroît jusqu’à toucher des particuliers de toute la France cherchant à sauvegarder, voire ressusciter, des pans de leur mémoire familiale. Baptiste Minck collabore également, en tant que sous-traitant, avec un réseau de 70 boutiques fournissant une clientèle de toute l’Europe.

Une offre tout terrain et petit prix

Aujourd’hui, Transfert ma VHS prend en charge l’ensemble des formats d’enregistrements existants, hors Betamax et bobine 16 mm (faute de demande suffisante). Et si Baptiste Minck est dans l’impossibilité de traiter un film dont la bande serait devenue inutilisable – pour avoir été maltraitée par le temps et l’humidité –, il fait son possible pour « sauver » chaque bande qui lui est confiée, quitte à devoir la recoller le temps de la numérisation. « Ces films sont précieux, car uniques, et sont souvent à forte valeur sentimentale. J’aborde chaque intervention comme un véritable plan de sauvetage ». Côté prix, Transfert Ma VHS défie toute concurrence, avec des tarifs allant de 7 à 12€ par bande numérisée, et ce, quelle que soit la durée de l’enregistrement traité. Le support initial peut être distribué sur clé usb, DVD ou en lien de téléchargement. « Beaucoup de mes clients me disent que sans ces prix attractifs, ils n’auraient pas pu faire numériser leurs films. Je considère que l’argent ne doit jamais prendre le dessus sur le souvenir. Alors si je ne serai jamais millionnaire, je contribuerai toujours, à mon niveau, à rendre ce service accessible au plus grand nombre ».

→ Informations et contact sur : transfertmavhs.fr

Publireportage – photos © Transfert Ma VHS, DR