La Nuit de la Chauve-Souris

448

Le 25 août, des animations sont proposées au grand public pour mieux connaître ce fascinant animal.

Dans la pénombre de nos forêts, le long des haies et des ruisseaux, sur les places des villages et dans les greniers des maisonnées, les chauves-souris sont bien présentes… Souvent, on les devine sans les voir. L’imagerie populaire les a souvent affublées d’une réputation peu flatteuse. C’est vrai, que de premier abord, leur fasciés n’a rien d’engageant. Pourtant, cette espèce mérite à plus d’un titre toute l’attention, tant pour sa spécificité que pour son utilité. La chauve-souris est protégée car menacée de disparition. Dans le cadre de la 16e Nuit Européenne de la Chauve-Souris, relayée simultanément dans 36 pays de l’Union, la Société française pour l’Etude et la Protection des Mammifères, en partenariat avec la Maison de l’Environnement du Conseil général de Meurthe-et-Moselle, invite le public, a une  instructive découverte de ces animaux si particuliers, passionnants à observer. Le samedi 25 août, à Saxon Sion, à Champigneulles et à Saint-Clément, des bénévoles qui étudient toute l’année  la chauve-souris et protègent leurs milieux de vie vont mener adultes et enfants à la découverte des mœurs de ces Chiroptères, leur technique de chasse au sonar et même leurs cris grâce à un détecteur d’ultra-sons.  Pour participer, c’est simple : c’est gratuit et il suffit de s’inscrire en ligne sur le site mdecg54.fr.

La belle nature

Toute l’année, la Maison de l’Environnement du Conseil général de Meurthe-et-Moselle, située à Vaudigny près de Haroué, accueille tous les publics afin de promouvoir le patrimoine naturel du département lors de journées à thème, d’animations, de sessions de formations. Autour de la Maison, un parc de près de 2 hectares permet d’observer à toutes les saisons des milieux différents comme la mare, le verger, la haie…  Sur les Espaces Naturels Sensibles de la Meurthe-et-Moselle, répertoriés comme tels, ont lieu des opérations d’observation et de sensibilisation des reptiles, des insectes, des amphibiens, des fossiles et des chauves-souris. Le but est de responsabiliser chacun à cette fragilité de notre environnement. Un important travail est fait auprès des scolaires dans cette volonté de développer la citoyenneté et l’écologie responsable, qui contribue au mieux vivre ensemble. Dans cette optique, cet été, le public est convié – gratuitement – à plusieurs rendez-vous. Le 30 juin, à la découverte des tourbières à Bertrichamps et à Villerupt avec une observation des papillons de la friche. Le 1er juillet, balade nature à Sion.  Le 7 juillet, escapade sur les bords du Madon avec une visite à ses insectes avoisinants. Le 8 juillet, promenade sensorielle dans le vallon de Champigneulles. Le 25 août, à Jarny, à l’étang de Droitaumont, thème de saison « la fin d’été au marais ».Le dimanche 26 août, à Sion-Vaudémont, journée dédiée à la migration des oiseaux, et, à Champigneulles, excursion sensorielle dans le vallon de Bellefontaine. Autant de dates permettant de vivre sa période estivale avec originalité et en osmose avec la nature.