La cathédrale de Toul se dévoile en lumière

366

Cet été, l’édifice millénaire de Toul va briller de mille feux, mis en valeur par un show de sons et de lumières époustouflant !

Depuis trois ans, la Ville de Toul offre gratuitement, lors de la période estivale, un enchanteur spectacle qui a pour cadre le cloître de la cathédrale Saint-Etienne. Des milliers de visiteurs, touristes venant pour l’occasion découvrir les charmes et le riche patrimoine de la cité des Leuques, mais aussi curieux et habitants intra-muros, redécouvrant un pan d’’histoire, se sont pressés pour assister à ce show qui fait tant parler bien au-delà des remparts locaux de Vauban. Les espiègles gargouilles perchées, tout là-haut, sur les sommets du monument, ont beaucoup bavardé ces dernières années. Elles vont faire silence à présent pour écouter sagement une nouvelle belle épopée contée.

Un décorum grandiose

L’opus 2012 de « Nuits Lumière d’une cathédrale » revient dans une version totalement renouvelée, mais toujours teintée de ce zeste de romantisme, de cette once de poésie, qui a fait le grand succès de ce spectacle lors des éditions précédentes. Dès le jeudi 5 juillet, ce jusqu’au 16 septembre, les nuits touloises vont soudain envelopper le public pour un voyage dans le temps sur fond de ciel étoilé dans un décorum presque intimidant. Debout ou assis à l’intérieur des jardins du cloître, le public va en prendre pleins les yeux. A la nuit tombée (22h30 en juillet, 22h en août, 21h30 en septembre), une voix va soudain se faire entendre, déchirant la pénombre. Le récitant va alors ouvrir le grand livre de l’histoire pour évoquer celle que tout le monde est venue voir : la cathédrale. Dans une mise en scène tonique (23’), de nombreuses références rendront hommages aux bâtisseurs, à la beauté de cet édifice unique chargé de tant de solennité. Bien sûr, les aspects touristiques, gastronomiques locaux ne seront pas omis. « Nuits Lumière d’une cathédrale » est une incitation à la rêverie, une délicate balade intemporelle. L’été, est la saison  où l’on apprécie paisiblement le temps qui se ralentit. En famille, entre amis, le spectacle toulois représente une belle opportunité d’un plaisir simple agrémenté d’une kyrielle d’émotions. A savourer sans modération.

Publi-reportage