La boucle est bouclée

360
Le Grand-Bornand, le 22 juillet 2009 - Frank Schleck (Saxo Bank) gagne la 17e Ètape de Bourg-Saint-Maurice ‡ Le Grand-Bornand. Son frËre Andy termine troisiËme et lËve les bras derriËre lui. PHOTO Alexandre MARCHI et Serge WALDBILLIG pour l'exposition "Dans la roue des frËres Schleck".

Du 15 mars au 15 avril à la Maison du Vélo du Grand Nancy Métropole,  l’expo « Dans les roues des frères Schleck » retrace la carrière sportive des deux cyclistes.

Deux frères, deux figures du cyclisme, dans une même équipe avec le même objectif. Gagner. Les Luxembourgeois Andy et Fränk Schleck sont au cœur d’une exposition photos à la Maison du vélo du Grand Nancy métropole, rue Charles III. Pendant un mois, le lieu prend des airs de musée de la Grande Boucle. Alexandre Marchi pour l’Est Républicain et Serge Waldbillig pour le Luxembourg Wort  ont suivi, depuis 2008, les éditions du Tour de France avec, en ligne de mire, les frères Schleck. « C’est une histoire que l’on a écrit à deux avec Serge. Sur le Tour, on se dépannait souvent, on s’aidait. Et à l’arrivée des coureurs, l’un se mettait à gauche, l’autre à droite et on avait forcément les frères sur nos photos » explique Alexandre Marchi.

45 photos exposées

Les deux photographes de presse (et amis) ont capturé les meilleurs mais aussi les pires moments de la carrière des frères Schleck. « On ne prend pas que des photos pendant la course. Le matin, les coureurs viennent au village de départ, signent leurs feuilles d’émargement. Il faut forcément faire la photo du départ de l’étape. Ensuite, pendant la course, soit on est à moto et c’est le motard qui nous place, soit on suit les cyclistes durant toute l’étape en voiture pour se mettre dans des endroits stratégiques. Et enfin, on fait une photo de l’arrivée et du podium » précise Alexandre.

Les deux compères ont sélectionné 45 clichés qui seront exposés, issus d’une collection riche de plus de 2 000 photos. « Ce sont des choix difficiles à faire. Mais on a forcément des photos qui nous viennent en tête. Comme per exemple celle où les frères Schleck arrivent tous les deux, l’un derrière l’autre, avec les bras levés. J’ai d’ailleurs eu le prix régional de la meilleure photo sportive du Crédit Lyonnais en 2009 avec ce cliché » ajoute le photographe français.

Une exposition-hommage

Serge Waldbillig suit les deux cyclistes luxembourgeois depuis leur premier Tour de France : « J’ai commencé à bien les connaître quand ils sont passés professionnels. Et notre relation photographe-sportifs a évolué et on a tissé des liens d’amitié. » Pendant 8 ans, Serge et Alexandre ont capturé, des fois avec chance, le sourire d’une étape gagnée, l’épuisement d’une course terminée, la déception d’un mauvais chrono… « Il faut que la photo soit informative et qu’elle fasse passer une émotion. Que l’on arrive à lire ce sentiment sur le visage du cycliste qui ne dure, en fait, qu’une fraction de seconde » détaille Alexandre Marchi.

L’inauguration de l’exposition aura lieu le 15 mars prochain à la Maison du vélo. En présence des deux photographes et des deux frères. « C’est une chance de les avoir tous les deux réunis, c’est très rare » s’enthousiasme Alexandre. Ils viendront, munis de leurs vélos et de leurs maillots (collectors) à la rencontre des visiteurs et des jeunes sportifs du Comité de Lorraine de cyclisme. Serge Waldbillig, qui a organisé cette venue, assure : « Ils sont très fiers de cette exposition qui retrace leur carrière. Ils ont encore beaucoup de projets dont ils veulent parler. Ils sont donc contents que l’on s’intéresse encore à eux. » Une rétrospective photographique qui aura un air d’hommage puisque Fränk Schleck a annoncé, en août dernier, la fin de sa carrière de coureur professionnel.

Photo © A. Marchi, DR