Gare aux Zygomatiques !

45
Tati Jambon

Rendez-vous incontournable, le Festival de l’Humour de Montigny-lès-Metz revient pour une 23e édition du 12 au 15 mars prochains avec la crème des humoristes français !

Charlie Chaplin disait : « L’humour renforce notre instinct de survie et sauvegarde notre santé d’esprit. » Il est vrai qu’aujourd’hui les médecins recommandent de rire 10 à 15 minutes par jour. Cela permettrait d’évacuer le stress, de réduire la tension artérielle et la douleur, de renforcer le système immunitaire et d’augmenter la confiance en soi. Tant de bonnes raisons d’assister au 23e Festival de l’Humour de Montigny-lès-Metz, du 12 au 15 mars prochains, au Centre Culturel Marc Sangnier ! La programmation réunit cette année six spectacles, hauts en couleurs et riches en variétés ! Talent, bonne humeur et éclats de rire devraient être au rendez-vous ! 

Sophia Aram, Toizémoi et Pablo Mira 

Ce n’est autre que la pétillante Sophia Aram qui ouvrira les hostilités le 12 mars avec son spectacle « À nos amours » : Blanche Neige a-t-elle de l’ambition ? Le prince charmant a-t-il bonne haleine ? Dieu est-il féministe ? Après un première spectacle sur l’école, un deuxième sur les religion et un troisième sur la montée des extrêmes, Sophia Aram continue son observation affûtée de la société, de la politique et de l’actualité en livrant un regard personnel sur les faits marquants de notre époque. Immanquable ! 

Le 13 mars, place à deux spectacles : « Toizémoi, parents modèles », une « comédie drôlement mal élevée à 15 personnages » et « Pablo Mira dit des choses contre de l’argent ». Le premier met en scène l’histoire extraordinaire d’une famille ordinaire. Par erreur, la famille emménage dans un immense appartement qui ne lui  était pas destiné. Trop tard, ils ont signé, la guerre est déclarée pour rester ! De son côté, Pablo Mira est sur scène. Et c’est déjà bien. Mais il dit ce qu’il pense. Ça, c’est un peu moins bien. Il endosse son fameux personnage hautain mais attachant avec un humour décalé, une aisance scénique impressionnante et une diction à toute épreuve ! 

Amour de soi, revue de presse et rêve-party

Après le succès de son spectacle « Mère Indigne », Olivia Moore, élégante et frondeuse, revient avec « Egoïste », qu’elle présentera le 14 mars : un spectacle sur l’amour de soi et celui des autres… éventuellement ! Et elle le décrit comme ça : « Tout le monde cherche le grand amour. Je l’ai trouvé. C’est moi ! J’ai vécu avec un homme, je me suis mariée, j’ai fait des enfants, honnêtement  c’est très surfait.  Quand je dis “Je t’aime” à mon mari, il me répond “Merci”. Mes enfants me  sourient essentiellement pour que je continue à les nourrir. Et ma mère me considère comme un organe à elle, mais qui vivrait en dehors  de son corps. Et c’est moi qu’on traite d’égoïste ! » Le 14 mars toujours, Christophe Alévêque  proposera une thérapie de groupe improvisée, sans limite, sans structure et sans tabou avec sa « Revue de presse ». 

Enfin, le festival se terminera en beauté, le 15 mars avec « Tatie Jambon, le concert » de Marianne James. Extravagante et pétillante, elle embarque les enfants pour leur première rêve-party ! Bossa, samba, pop, électro… un concert familial, rock’n’roll et généreux… comme Tatie Jambon ! Vous ferez bien le plein de rires, non ? Pauline Overney

Du 12 au 15 mars • Tarifs : de 18 € à 28 € selon les spectacles.
Pass’ individuel pour tout le festival : 8 € (permet d’accéder à tous les spectacles à un prix réduit. Gratuit pour les adhérents, sans emploi, étudiants et les enfants de moins de 12 ans). • Renseignements et réservations : 03 87 63 22 03 ou marcsan.fr

publireportage – Photos © Aksel Varichon, Julien Benhamou, dr