Des triangles d’or à Metz !

40

Dans la cité messine, regardez où vous mettez les pieds ! Ce conseil est à prendre au sens propre puisque cinq circuits touristiques sont matérialisés au sol par de petits triangles dorés. Laissez-vous guider.

Metz est une ville multi-facettes : une vieille-ville groupée autour de sa célèbre cathédrale gothique, des quartiers impériaux construits pendant la première occupation allemande, des îles disséminées ça et là sur la Moselle, des abbayes et des portes monumentales, des jardins, le centre Pompidou … On ne sait plus où donner de la tête.
Depuis 2007, la mairie a matérialisé au sol plusieurs itinéraires. Il suffit de suivre les clous de bronze en forme de triangle. Dessus, en fonction du parcours choisi, sont gravés des emblèmes du patrimoine de la ville : Graoully (le fameux dragon qui terrorisait la population messine), Porte des Allemands, tour-horloge de la gare, façade de l’opéra-théâtre, etc.

Pour qui ?

Pour tous, visiteurs comme Messins d’origine ou d’adoption. C’est l’occasion de découvrir la ville aux détours de parcours insolites. Les charmes de la cité se dévoilent ainsi petit à petit. Les plus jeunes s’amuseront à chercher au sol les fameux triangles de bronze.
Bon point : de nombreux sites et monuments sont accessibles aux personnes à mobilité réduite.

LM08-016

Combien de temps ?

Les circuits sont rapides : 30 à 45 minutes chacun. Le but est de découvrir en douceur les différents quartiers. Pas besoin d’être un super athlète ou d’avoir un équipement particulier. Des chaussures de ville font parfaitement l’affaire.

LM08-017

Qu’est-ce qu’on y voit ?

Plein de choses ! Il suffit de lever les yeux et d’admirer la ville et ses trésors. Le premier itinéraire vous entraîne sur les traces du célèbre Graoully. Ce dragon est un des plus fameux emblèmes de la ville et figure même sur le logo du FC Metz. Commencez par la cathédrale Saint-Etienne et ses superbes vitraux. Dans la crypte vole près des voûtes une effigie du fameux monstre vaincu par saint Clément. Partez ensuite à la découverte de la place Sainte-Croix, des musées de la Cour d’or, du cloître des Récollets, etc. sans oublier la Maison Rabelais. Ce dernier a même parlé du Graoully dans son Quart Livre !
Le deuxième parcours vous propose de découvrir le quartier des îles. Pas besoin de barque cependant pour admirer la préfecture ou encore l’ancienne abbaye Saint-Clément.
Le troisième parcours est consacré au riche et trop souvent méconnu quartier Outre-Seille, en pleine mutation avec l’installation de la nouvelle ligne du bus Mettis. C’est d’ailleurs le grand écart dans le temps entre la place Saint-Louis et ses fameuses arcades, la porte des Allemands, massive, et l’église Saint-Maximin avec ses vitraux dessinés par Cocteau (les seuls en France d’ailleurs).
Le quatrième itinéraire serpente de jardins en musique. Ne manquer pas Saint-Pierre-aux-Nonnains ni la chapelle des Templiers. Et les jardins dans tout cela ? Eh bien ils ne manquent pas entre le plan d’eau, le jardin du palais du Gouverneur, l’Esplanade, …
Le dernier itinéraire est consacré à la Ville Impériale : l’imposante Poste en grès rose, l’impressionnante gare, l’élégante et magnifique avenue Foch, la Tour Camoufle, etc. De ce dernier parcours, vous avez aussi une vue sur le Metz contemporain : le Centre Pompidou ou l’église Sainte-Thérèse par exemple.

Le premier pas consiste donc à vous rendre à l’Office du Tourisme pour prendre le plan présentant ces parcours. Il est bien fait, pratique et gratuit. Ensuite ? C’est à votre choix et selon vos goûts ! Et puis si vous n’avez pas pu faire tout ce que vous vouliez (parce qu’il s’est mis à pleuvoir, que vous en aviez assez ou qu’une petite pause gourmande s’est transformée en véritable halte), n’hésitez pas à revenir !

Office du Tourisme
2 place d’Armes, Metz
www.tourisme-metz.com