Consommez local, consommez Lorrain, consommez La Lorraine Notre Signature !

219
Madeleines de Liverdun Photo : © Guillaume Ramon

Privilégier une alimentation locale : la crise du COVID-19 a éveillé la conscience des consommateurs qui ont plébiscité les produis estampillés La Lorraine Notre Signature.

« Le fait de vouloir se tourner vers des produits locaux, privilégier les circuits-courts… C’est un mouvement que l’on observe depuis quelques années déjà » explique Cécile Raphoz, directrice d’AGRIA Grand Est, structure porteuse de La Lorraine Notre Signature. « La crise du COVID-19 a permis de faire un vrai focus dessus : ça a eu un effet d’accélérateur et, les consommateurs qui se trouvaient dans un entre-deux, ont réellement pris conscience de l’importance d’acheter local, pour la qualité des produits mais aussi pour la conservation des emplois. »
À sa création en 2006, la démarche La Lorraine Notre Signature était pour le moins innovante. Des entreprises se sont fédérées autour d’une bannière commune pour mutualiser des moyens et être « plus forts » ensemble. D’une trentaine d’adhérents au début, la Lorraine Notre signature compte aujourd’hui plus de 100 entreprises-adhérentes, 22 distributeurs et plus de 1700 produits sont labellisés. 

Code Cuisine – le Traiteur Grand-Est
Code Cuisine – le Traiteur Grand-Est

Réagir et s’adapter

« Chaque mois, nous accueillons de nouveaux adhérents » continue Cécile Raphoz. « Il y a un vrai engouement pour la marque avec des entreprises réellement motivées. Pendant la crise du COVID, beaucoup d’entre elles ont su réagir et s’adapter en proposant des paniers en click & collect, de la vente directe, du drive… » À l’image de Nicolas Rivoallan de Code Cuisine, qui a rejoint la démarche en mai dernier. Avec sa marque déposée « Le Traiteur du Grand Est », il a vécu de plein fouet la crise sanitaire : « L’événementiel a été l’un des premiers secteurs touchés. Du coup, nous nous sommes tournés vers des actions sociales en proposant le portage de repas dans le secteur du grand Longwy pour les gens en difficulté. Nous avons aussi distribué des protections au personnel soignant… on a vraiment joué la carte de la solidarité ! » Nicolas Rivoallan en est sûr : il y a eu une prise de conscience de la part des consommateurs. Lui qui ne travaille que des produits locaux, bios, labellisés et Français espère attirer de nouveaux clients avec la visibilité que lui donnera La Lorraine Notre Signature. 

À Deuxville (54), la famille Thouvenin (père & fils) a continué à faire tourner la ferme du Petit Breuil. « Ça n’a pas été une période facile mais nous avons remarqué un réel intérêt pour nos fromages de la part des consommateurs » souligne Florian Thouvenin. « Même si le fromage n’est pas essentiel dans le budget des ménages, nous avons multiplié par 5 nos recettes sur la plateforme emplettes paysannes. Aujourd’hui, nous espérons garder un tiers de ces personnes-là. » La ferme du Petit Breuil a rejoint l’aventure La Lorraine Notre Signature en février. D’ici quelques mois, tous les produits laitiers (camembert, tommes, fromages frais, faisselles…) devraient être estampillés du fameux logo aux couleurs lorraines.

Madeleines de Liverdun Photo : © Guillaume Ramon

L’importance du e-commerce

Parmi les nouveaux adhérents, Les Madeleines de Liverdun viennent se hisser dans les rangs, aux côtés de ses acolytes bergamotes de Nancy ou macarons des Sœurs. Vincent Ferry a repris les rênes de l’entreprise il y a 6 ans, en conservant bien sûr la recette, inchangée depuis 1922. « Nous avons su se réinventer en investissant dans de nouvelles machines pour améliorer notre approvisionnement, en développant de nouvelles saveurs mais aussi en embauchant du personnel. » Aujourd’hui, Les Madeleines de Liverdun comptent
8 employés et 20 000 à 30 000 madeleines sont fabriquées chaque jour de façon artisanale. « Nous utilisons bien sûr des matières premières locales et de qualité, le tout façonné et emballé à la main. » Si pendant la crise, la production de madeleine a ralenti, les chiffres repartent à la hausse : « Les consommateurs prennent plaisir à retrouver leur madeleine, fraîche, dès 9 heures du matin à la boutique. » 

Les entreprises-adhérentes de La Lorraine Notre Signature espèrent donc avoir séduit un plus grand nombre de consommateurs. « Nous avons aussi pris conscience de l’importance du e-commerce, que nous allons développer avec les adhérents lors de ces prochains mois » appuie la directrice d’AGRIA Grand Est. « Du côté des consommateurs, pour soutenir la démarche, il est bien sûr important d’acheter les produits estampillés mais aussi de réclamer les produits chez leurs commerçants. Finalement, c’est le bouche à oreille qui fonctionne encore le mieux et qui permet de nous développer ! » Pauline Overney

Retrouvez toutes les entreprises adhérentes sur la-lorraine-notre-signature.fr • Renseignements : 03 83 44 08 79 ou page Facebook @LorraineNotreSignature

Les nouveaux adhérents à
La Lorraine Notre Signature 

Code Cuisine : Cosnes et Romain (54)• Gaec du Petit Breuil  : Deuxville (54)• Les Fermiers d’Ici : Vandoeuvre-lès-Nancy (54) Les Madeleines de Liverdun : Liverdun (54) • Hop Farmer : Grimaucourt  (55) Métro : Metz (57)• Super U : Boulay (57) 

publireportage - Photos © la lorraine notre signature, guillaume ramon, dr