Cet été, Toul brille de mille feux

339

Tout l’été, Toul se laisse apprivoiser par ses visiteurs et leur ouvre les bras. Lieu central des animations estivales, la Cathédrale Saint-Etienne nous replonge dans son histoire grâce au spectacle de sons et lumières, tout en répandant une poussière magique sur la ville du haut de ses deux tours. Quasimodo, sorcières et autres créatures imaginaires erreront dans les ruelles ombragées, tandis que l’Art sous toutes ses couleurs illuminera le chemin de vos promenades. Abracadabra !

La Cathédrale illuminée

De juillet à septembre, Toul vous offre des amusements de qualité. Cœur des festivités, la Cathédrale Saint-Etienne changera de visage chaque soir à travers un spectacle imaginé par l’artiste toulois Paul Vivien. Mis en place par la société JSE, ce « sons et lumières » explorera en 11 mn l’histoire et la culture touloises grâce à différentes scènes sur la construction de l’édifice, sa statuaire disparue, son port ou ses vignes. Entièrement gratuite cette animation fera briller la cathédrale trois fois par soirée et prolongera les balades diurnes de la ville.

Les Arts invités

En fin d’après-midi, les vendredis et samedis du 3 juillet au 20 septembre, le campanile de l’édifice religieux sera le décor atypique d’un pique-nique insolite du patrimoine. Des personnages du Moyen-Âge pourraient peut-être faire leur apparition. Pour les aventuriers des escalades perdues, la tour sud de la cathédrale se transformera en défi avec ses 325 marches. Pour toute récompense, et une fois arrivés au sommet, ils pourront admirer la vue magnifique sur la cité et le paysage zébré par la Moselle. Côté cloître, les promeneurs pourront se rafraîchir dans les jardins attenants et s’attarder sur les œuvres d’artistes peintres exposées tout l’été.

Magie touloise

Diable de ville, Toul propose aussi des visites incongrues dans ses propres rues. Le jour, une promenade littéraire, anecdotique et historique tissera des récits effrayants ou édifiants autour du thème « sorcellerie et diablerie à Toul ». La nuit tombée, la cité devient un lieu entre « légendes et réalités » et se livrera le samedi 22 août à 21h à ses visiteurs tardifs. La magie opérera aussi avec de la musique et la 6ème édition du « Bach Toul Festival ». Cet été, Toul se déguste aussi à travers des Dîners Insolites du Patrimoine au sein du cloître de la Collégiale Saint Gengoult. La magie est complète.

Plus d’infos sur toul.fr

publi-reportage