13èmes Rencontres œnologiques des Prémontrés – Le vin dans son écrin

390

A tout seigneur tout honneur. C’est le cadre majestueux de l’abbaye des Prémontrés qui servira d’écrin à la 13e édition des Rencontres œnologiques. Plus qu’un salon, un rendez-vous convivial pour les vignerons, les amateurs et tous les amoureux de la vigne et du vin, les 25, 26 et 27 octobre prochains.

Les derniers coups de sécateur à peine donnés, le vin tient déjà salon en Lorraine. Chaque année attendues par tous les professionnels du vin, les Rencontres œnologiques sont aujourd’hui devenues incontournables dans le paysage culturel et gastronomique de la région.
Ce pourrait être un simple salon, avec des producteurs, des dégustations et des ventes de caisses par centaines. C’est plutôt un lieu de partage qui met en valeur le patrimoine que représente le vin : l’idée est revendiquée haut et fort.
Avec une cinquantaine de vignerons – certains venant de loin – les Rencontres proposent près de 400 vins à la dégustation.

rencontre 4

Dans l’abbatiale, le visiteur muni de son verre et de son carnet commence par en prendre plein les yeux, tant le cadre des Prémontrés enchante le regard avant que le vin ne vienne régaler les papilles. Autour des tonneaux, chaque vigneron propose sa production. Des valeurs sûres, des grands domaines mais aussi des domaines plus modestes. Leur point commun : l’amour du travail bien fait et le respect du produit.
Cette année, Les Domaines de Nancy, célèbre caviste du centre-ville de la cité ducale, s’occupent de l’organisation de A à Z. Pour Gautier Maire, gérant, le plaisir de faire partager les coups de cœur de l’année n’a d’équivalent que la mise en rapport entre les clients et les producteurs : «Nous observons un vraie demande de la part des clients pour connaître ce qui se cache derrière une bouteille. Aujourd’hui on aime de plus en plus mettre un visage derrière un nom de domaine ou de château. Et qui de mieux placé que le vigneron lui-même pour parler de son vin ? »

rencontre-2w

Pour préserver l’authenticité des rencontres et coller au mieux à la philosophie de ce rendez-vous unique, aucune transaction commerciale n’a lieu directement entre les vignerons et les visiteurs. Aux Rencontres œnologiques, on échange que des paroles. «Dans les salons traditionnels, les discussions autour des comptoirs et des stands s’achève souvent par une prise de commande ou un achat direct. C’est le principe même du salon. Ici, nous avons fait le choix de proposer une autre démarche : nous achetons les bouteilles directement aux vignerons, et les visiteurs peuvent ensuite nous les acheter. Cela permet d’instaurer une plus grande liberté dans les échanges, personne ne se sent obligé, de repartir avec une caisse après avoir passé un bon moment d’échange avec un producteur. Rien ne l’empêche cependant de procéder à un achat ensuite, en repartant », explique Gautier Maire.
Chaque année, depuis 13 ans, un noyau dur de viticulteurs constitue l’ossature des Rencontres œnologiques. Chaque année aussi, les nouveautés sont là pour surprendre le visiteur. Cette année, un grand cru classé Haut-Médoc, le Château Cantemerle,  viendra jouer les stars, un vin bio de Bourgogne s’invite pour la première fois, l’Aloxe Corton Domaine Chapelle.
Côté local, le domaine Régina de Toul, un des meilleurs pinots noirs de l’appellation, est le nouvel invité régional. Pour le soleil, c’est le Domaine de Suffrène, un magnifique Bandol qui rivalisera avec le Domaine des Pierres sèches St Joseph, produit par deux anciens cavistes des Domaines, originaires de la région et installés en Ardèche.

rencontre1

Pour compléter la carte, les Whiskies et Rhum ne sont pas oubliés, avec la découverte cette année d’un Rhum des Philippines, le Don Papa, qui devrait ravir les amateurs d’alcool de canne, de plus en plus nombreux. Et pour rêver un encore plus, le fameux cidre de glace produit au Québec viendra donner un autre accent aux rencontres. Et pour le toute la famille, les jus de fruits authentiques du lyonnais Alain Milliat, présents sur les plus grandes tables, viendront chanter les vertus du verger.

Abbaye des Prémontrés – Pont-à-Mousson
du vendredi 25 au dimanche 27 octobre
des invitations gratuites peuvent être retirées auprès d’Alexiane à la boutique de la rue Saint-Julien à Nancy
www.lesdomaines.eu