1, 2, 3 aux Défis du Bois

417

Du 16 au 23 avril des étudiants de l’ENSTIB à Épinal et l’École d’Architecture de Nancy vont toucher du bois. Avec la douzième édition des Défis du Bois, ils plieront cette matière à leurs désirs tout en lui rendant un hommage appuyé et concret.

Lancés en 2005, les Défis du Bois réunissent chaque année pendant une semaine des étudiants ingénieurs et architectes aux talents multiples. Sur la philosophie du « faire ensemble », 550 jeunes répartis en une centaine d’équipes ont imaginé en dix ans 110 œuvres inspirées par les « archi-structures ». Depuis 2015 et la nouvelle version 3.0 de cette manifestation, les participants sont passés à une architecture à taille humaine, consciente des nouveaux enjeux imposés par le réchauffement climatique et respectueuse de l’environnement. L’édition précédente avait fait éclore des exemples de « Kyûkeiyô no koya », petites maisons destinées au repos et installées au cœur d’une forêt ou aux abords d’une étendue d’eau.

LM27-014

561

Se réinventer en 7 jours

Pour la deuxième année consécutive, les « défiboiseurs » s’attelleront à explorer les nombreuses possibilités architecturales qu’offrent les micro-structures. Points de liaison entre l’homme et la nature ou la ville, ces abris éphémères prennent des formes tour à tour poétiques, extravagantes ou épurées en fonction de la personnalité de leurs créateurs. Bien que dévoilé le 16 avril prochain, le sujet de cette nouvelle édition n’a pas de secrets pour les participants, qui travaillent dessus depuis quelques mois déjà. Ils pourront sûrement s’inspirer des travaux de Véronique Klimine, fondatrice de r2k Architecte et marraine de cette année, qui se bat pour l’utilisation de bois locaux. Mais la véritable épreuve démarrera avec le lancement officiel des Défis du Bois. Là seulement, ils commenceront à faire passer leurs idées du papier à la construction, avec tous les mêmes matériaux et un temps limité. Les journées du 16 au 23 seront donc riches en stress.

555

383

Forêt made in Vosges

Avec un taux de boisement proche des 50 %, le département vosgien est la destination idéale pour tous les professionnels de la filière bois. Et Épinal joue largement le jeu de cette dernière avec l’ENSTIB, seule école publique française d’ingénieurs spécialisés dans les technologies du bois, le CRITTBois et le Campus Fibre. L’implantation des Défis du Bois dans la ville était donc naturelle et les « défiboiseurs » bénéficient de cette richesse territoriale. Les enseignants en architecture et en ingénierie bois à l’origine de ce gigantesque projet l’ont dès le départ envisagé comme une « épreuve initiatique » où collaboration et partage se marient à la créativité. En la matière, les Défis du Bois sont une belle réussite et cette édition fera sûrement germer de nombreuses œuvres intéressantes.

Les Défis du Bois 3.0 à l’ENSTIB, Campus fibres, 27 rue Philippe Séguin à Épinal. Renseignements : enstib.univ-lorraine.frdefisbois.fr

Photos © DR