N°49

274

Édito

La Lorraine est une terre d’héritages. Héritage d’une tradition joaillère de renom. Nous ne la savons pas toujours mais notre région est la deuxième de France en matière de métiers d’art. Elle est aussi le berceau de René Lalique à l’origine du bijou moderne. La commune de Baccarat est mondialement connue pour les prestigieuses productions de la cristallerie éponyme. Au cœur de cet emblème du luxe et de l’excellence à la française, le Pôle Bijou magnifie les techniques traditionnelles des cristalliers et artisans joailliers. Héritage de l’Histoire. Ce mois de novembre, deux rendez-vous remarquables se déroulent en Meuse. Le Centre Mondial de la Paix de Verdun accueille le Salon du Livre d’Histoire, avec celle de la Grande Guerre en fil rouge. La Maison de l’Histoire du Val Daunois, à Doulcon, présente une exposition sur l’aviation en Meuse en 1914-1918. Ce département vit la première bataille aérienne au-dessus du champ de bataille de Verdun en 1916. Héritage artistique. La Lorraine garde l’empreinte de ces créateurs géniaux qui donnèrent ses lettres de noblesse à la gravure : Callot, Leclerc, Prouvé, Gelée, Appier… La Biennale Internationale de l’Estampe en Lorraine met en relief cet art si délicat. Au défilé des pages qui s’ouvrent à vous, vous lirez Maître Sylvie Teitgen, expliquant son métier de commissaire-priseur, plongerez dans les Joutes du Téméraire, ouvrirez les portes de la Faculté de pharmacie de Nancy. Bientôt les fêtes de la Saint-Nicolas. La Lorraine, forte de ses héritages. On vous le disait.