#31

249

Édito

Le ciel, le soleil, et la Lorraine

Les orteils en éventail, un cocktail à la main, un transat accueillant : cette image de vacances semble prometteuse. Elle pourrait se dérouler sur une plage d’un pays exotique, à Saint-Domingue ou à l’île Maurice. Ailleurs que dans notre froide Lorraine en tout cas. Et bien non, ne vous y trompez pas, le rêve est à portée de main. À Lunéville un nouveau centre aquatique a ouvert ses portes et offre des sensations équivalentes. Univers balnéothérapie et spa, piscine à ciel ouvert, il ne manque plus que le sable et l’on s’y croirait.
Et pour ceux qui restent en Lorraine cet été, d’autres surprises vous attendent. Les départements lorrains vous ouvrent les bras et sont prêts à vous accueillir. Dans les Vosges, les sportifs arpenteront les chemins de randonnée sous l’ombre fraîche des sapins. En Meuse, écartez les branches des arbres sur les 5000 hectares de l’espace « Vent des forêts » et comme un chercheur d’or, explorez les recoins pour dénicher des œuvres d’art. À Nancy, profitez des expositions multiples qui fleurissent. À la galerie Poirel, d’étranges objets vont vous démanger les neurones : à quoi servent-ils ? Que signifient-ils ? À vous de décrypter les énigmes de « Quiz ». En Moselle, le festival Cabanes bat son plein jusqu’en juillet. Les spectateurs pourront jongler entre les différents spectacles et manifestations des arts de rue au cirque, jusqu’aux effets pyrotechniques.
Et puis, pas très loin, en Alsace, un nouveau parc nous emmène sur les traces du Petit Prince et pousse pour nous les portes du ciel. D’autres font de même mais en Lorraine. Ces mordus du ciel se sont vus pousser des ailes et regarde notre région d’en haut. Au-delà des nuages, toute sa richesse saute aux yeux. Mais comme le disait le Petit Prince : « l’essentiel est invisible pour les yeux ». En Lorraine, « on ne voit bien qu’avec le cœur ».
Toute l’équipe de votre magazine vous souhaite de bonnes vacances, et vous donne rendez-vous le 27 Août pour un nouveau numéro.