#182

1468

L’évasion au vol

Février, et déjà comme une envie d’évasion. Pour l’expliquer, on a bien quelques pistes :

  • La tentation, légitime, de vouloir échapper à ce ciel gris, lourd, menacé d’écroulement.
  • L’espoir, justifié, de voir l’éclaircie, la lumière, filtrer à travers cette couche compacte de nuages triple épaisseur.
  • Le besoin, viscéral, de voir sa peau rosir (de plaisir) au contact d’UVA et UVB auxquels on garantirait totale impunité.
  • La lassitude, inavouable, d’avoir à porter le même manteau rembourré et waterproof jour (glacial) après jour (pluvieux).

Qu’ils sont longs, ces mois d’hiver lorrain ! 
A défaut de vous pousser dans le premier avion – nous faisons le pari du réalisme – nous vous conseillons d’attraper l’évasion au vol là où elle s’offre délibérément à vous.
Pour une excursion en terres connues, rendez-vous au Jardin Botanique Jean-Marie Pelt, où Sandrine Bronner expose ses (sublimes) photos de paysages lorrains. Une escapade en noir et blanc aux faux airs de voyage dans le temps…
Pendant ce temps, aux Prémontrés, c’est à un retour en enfance que vous invitera l’exposition Trésors Oubliés !
Mais si, après mûre réflexion, vous vous êtes décidé.e.s à changer d’horizon pour la vie (en redécorant ou réaménageant votre habitation), alors foncez au Salon Habitat déco, Métiers d’art et Antiquaires ! Et fêtez, avec les centaines de professionnels présents, des retrouvailles attendues…
Bouée de secours par temps confinés, le dépaysement de proximité a encore – et heureusement ! – toute raison d’exister.

Cécile Mouton