#171

618

Tant attendu, espéré si fort, cet été s’annonce comme celui des retrouvailles entre les institutions et leurs usagers, les commerçants et leurs clients, les acteurs du tourisme et leurs visiteurs, ceux de la culture et leurs spectateurs… Un retour apparent à la vie d’avant, permis par l’amélioration de la situation sanitaire et, plus encore, par l’enthousiasme de professionnels passionnés.
Et puis il y a vous, chers lecteurs … Ces prochaines semaines, il se peut que, trop longtemps confinés, une inexplicable culpabilité vous empêche, par moment, de savourer pleinement votre liberté théoriquement retrouvée… Si tel était le cas, respirez (profondément), saisissez-vous d’un geste net de votre Lorraine Magazine d’été et… suivez le guide !
A la Une, s’affiche l’un des plus flamboyants symboles de cette effervescente actualité : la Cathédrale Saint-Etienne de Toul, qui voit ses 800 ans célébrés de mille et une manières. Et si le Grand Est n’a pas le pied marin, le Lac de Madine, Terres d’Oh, La Bresse et la plage des Deux Rives sont autant d’invitations au voyage ! Pour s’évader par l’esprit, le programme est tout aussi dense. Le festival messin Constellations, la fresque verdunoise Des Flammes à la lumière et le Zoo d’Amnéville font leur (grand) spectacle… quand le Théâtre de la Manufacture s’affirme, à travers une programmation ambitieuse, en faiseur de lien.
Partout, la vie renaît… Alors engageons-nous et soutenons avec ardeur tous ces lieux en les fréquentant généreusement, assidument !  ! Ils frappent fort, à nous d’en faire autant.

Bel été ! 

Cécile Mouton