#153

123

La Halle Verrière de Meisenthal donne le « La » !

Les nostalgiques se souviendront peut-être de la chanteuse de jazz Ella Fitzgerald en train de casser du verre avec sa voix dans une publicité tournée pour le fabricant d’audiocassettes Memorex dans les années 80. Ceux qui préfèrent le Neuvième art se remémoreront la célèbre Castafiore d’Hergé, tentant de fêler un verre grâce à ses vocalises. Les mélomanes, eux, ne sont pas sans savoir que la soprano colorature Elizabeth Vidal a véritablement brisé le cristal d’une pampille de lustre lors d’un dîner à Hongkong. 

À Meisenthal pourtant, musique et verrerie font bon ménage. En tout cas, aucun cas de verre brisé n’a été recensé ! Le Centre International d’Art Verrier et la salle de spectacle Halle Verrière cohabitent à merveille pour proposer aux visiteurs un parcours musical et cristallin. En 2020, Mes Souliers Sont Rouges, Eiffel, Grand Corps Malade ou encore Soviet Suprême se produiront à la Halle Verrière flambant neuve, scène conventionnée d’intérêt et national. L’occasion d’accueillir un public toujours plus nombreux dans ce village de 730 habitants ! 

Et pour ceux qui se demandent… oui. Il est possible de casser du verre avec sa voix. Selon les scientifiques, il « suffirait » que la voix humaine produise un son d’une fréquence identique à la fréquence naturelle de l’objet en question ce qui induit le « phénomène de résonance ». On vous laisse tester…. !  Pauline Overney