Maison Cadici : goûtez la pâtisserie d’émotions

303

Au cœur du Vieux Nancy, cette Maison de tradition régale de délices tendance sucrés et salés. Pour les fêtes, mettez vos papilles en émois en poussant la porte.

Au 82 de la Grande rue, dans cette artère de Nancy adossée à la place Stanislas, un magasin attire invariablement le visiteur. Impossible de ne pas rester quelques instants devant la vitrine de la Maison Cadici, pâtisserie où de délicats produits sucrés et salés vous font des œillades. Bienvenue dans un monde d’émotions. En extérieur et à l’intérieur, le magasin est en harmonie avec le riche passé historique du quartier et marqué par une réelle authenticité dans la décoration, les boiseries, les glaces. Tout respire ici la passion, l’irremplaçable travail artisanal et de création. Paul Cadici, aux côtés de son équipe, régale ses clients avec des recettes transmises de pâtissier en pâtissier. Il a repris cette Maison, institution dans la cité ducale, il y a trois ans et demi faisant suite à Messieurs Mathieu et Thiel, lesquels à eux deux cumulèrent sept décennies de gérance. Ici tout est fait main sans ajout artificiel, avec l’amour du métier. Comment résister, durant cette période des fêtes de Noël, aux tourtes au riesling, pains d’épices 100 % miel lorrain, kouglof, excellentes viennoiseries, à la réputée et très recherchée galette des gourmands, si légère et onctueuse, aux bûches de tradition et tendance à plusieurs parfums dont ce délicat mélange de framboise fraîche et de macarons, macarons comme nulle part ailleurs. Pâtisserie de tradition revisitée, remise au goût du jour, allégée en sucre avec une diversité de produits nouveaux à découvrir mais aussi un service traiteur pour réceptions, banquets, en sucré et salé. Avec toujours cette  qualité de confection dans l’innovation et cette volonté d’aller toujours plus loin. Paul Cadici évoque sa philosophie : « Enfant, j’étais attiré par cette vitrine. J’ai la motivation de ne pas jamais perdre cette valeur du travail bien fait, du temps passé à réaliser et goûter jusqu’à tant que ce soit parfait. Nous avons des clients qui viennent depuis toujours mais aussi régulièrement de nouveaux gourmets qui découvrent nos délices. Certains viennent parfois de bien loin. Je me bats pour promouvoir de bons produits, trouver de nouvelles idées, éduquer au goût et préparer la relève du métier. La pâtisserie est un monde d’émotions où il faut savoir étonner et se renouveler. » Il ne vous reste plus qu’à succomber à votre tour.

Publi-reportage