Consultez les derniers articles
Le grand frisson du kitesurf

L’association Kitesurf Lorraine est pionnière en France dans l’encadrement de ce sport terriblement fun. Profitez de l’été pour l’essayer !

Si vous cherchez de l’adrénaline durant la période estivale, VivreNancy pourrait bien avoir dans sa  besace de bons plans et d’idées une activité qui devrait parfaitement convenir à votre appétit de sensations. Et si vous testiez le kitesurf sur lac de Madine, lieu réglementé pour ? Découverte d’un sport décoiffant.

Adrénaline sur l’eau

Développé en France par quelques passionnés au milieu des années 80, le kitesurf est un sport nautique de traction. Il consiste à glisser sur une planche de surf de taille réduite ou une planche twintip (avant et arrière identique) en étant tracté par un cerf-volant (kite en anglais) appelé aile. Le pratiquant pilote, à l’aide d’une barre, une aile de traction distante de vingt à trente mètres. Deux à cinq lignes relient la barre à l’aile. Les ailes les plus courantes sont gonflables et comportent 4 lignes, et quelques ailes sont aujourd’hui équipées d’une 5e ligne qui apporte un supplément de confort et de sécurité. La pratique du kitesurf est depuis plusieurs années soumise à une réglementation stricte. Elle exige des sites très adaptés, notamment en termes de place, permettant au pratiquant de dérouler ses lignes au sol sans risque pour lui et pour les autres, notamment dans la cohabitation avec d’autres sports comme le surf ou la planche à voile. Cela s’améliore beaucoup avec la technicité et la sécurité proposé par les derniers modèles, notamment les ailes plates, et leur capacité à limiter grandement la puissance de l’aile en lâchant la barre. L’amélioration du niveau moyen de pratique et l’apparition d’un matériel plus sûr contribuent à optimiser le plaisir de cette pratique. Un kitesurfeur peut atteindre une vitesse approchant les 100 km/h sur l’eau. Frissons garantis ! Après quelques séances d’initiation auprès d’une école réglementée, vous aurez tout loisir de choisir votre style : freeride (recherche de sensations), longue distance, vitesse, freestyle.

D’Hawaï à Madine

Pas besoin d’aller sur les plages de Californie, de Floride ou des côtes australes pour pratiquer le kitesurf. En effet, il existe une structure agréée par les instances en Lorraine pour s’y initier en toute sécurité, l’association Kitesurf Lorraine (AKL) et un lieu dédié, le lac de Madine. A l’origine de l’AKL, on trouve une poignée d’amateurs qui  y naviguaient librement. Au début des années 2000, la discipline prend de l’ampleur et fait de plus en plus d’adeptes. L’amateurisme régnant, cela provoque de nombreux accidents. La discipline n’étant pas réglementée à Madine, elle y est alors interdite. Désireux de continuer à naviguer dans la région et à faire vivre leur sport, Frédérique Dehan, Jean-Marc Capelli, Jean-Charles Houillon réfléchissent à la mise place d’une organisation et créent l’AKL, travaillant sur le futur club et la réglementation adéquate à leur projet. Au final, leur dossier reçoit l’aval de l’organisme gestionnaire de Madine. Le kitesurf retrouve la voie du plan d’eau. Aujourd’hui, l’AKL – 50 licenciés – est affiliée à la Fédération française de Vol Libre, et se présente comme l’un des tout premiers clubs nationaux et le premier dans le Grand Est. Le Syndicat Mixte de Madine lui a confié de manière exclusive l’encadrement du kite sur le lac. Ce sport est autorisé toute l’année sur le plan d’eau. Si la navigation est libre, elle se fait toutefois sur des zones bien délimitées et encadrées. L’AKL insiste sur le respect des autres activités du site : ses adhérents doivent partager leur plaisir de rider avec le plaisir des plaisanciers, des pêcheurs ou des estivants. Le kite, c’est aussi un état d’esprit de convivialité, une recherche de l’esthétisme et un certain panache exprimé par de ses pratiquants. Un dernier argument ? Une kitesurfeuse ou un kitesurfeur attise les regards sur une plage ! Convaincu ? Contact@kitsurf-lorraine.fr




  1. Soyez le premier à laisser un commentaire