Consultez les derniers articles
Bien cibler son club de sport

Vous mettre au sport en salle ? OK, vous l’avez décidé et vous êtes prêt. Une petite question se pose toutefois avant de commencer : vers quel club allez-vous vous tourner ?

Conseil n°1 : considérer les affinités électives

Il y a de fortes chances que vous fassiez comme la plupart des personnes : vous irez dans le club où vont déjà vos amis, ce qui, au fond, est une sage solution. Lorsque l’envie de pratiquer une activité sportive est plus que limitée, autant se grouper pour se motiver, s’encourager et… on n’a pas dit papoter ! On est là pour faire travailler son organisme, évacuer son stress, se doper à l’énergie. De fait, si vous n’aimez pas suer en terrain connu ou si vous débutez ensemble, considérez donc les installations.

Conseil n°2 : jauger l’état des lieux

Là, ça se complique, surtout lorsqu’on n’est pas un spécialiste. Comment un néophyte peut-il d’un coup d’œil jauger les machines mises à disposition ? Réponse : il ne peut pas. Il a par contre d’autres éléments d’analyse qui, pour accessoires qu’ils paraissent, sont en fait déterminants. Ainsi, le nombre de plate-formes différentes, leur état, mais aussi la propreté des pièces, celle des sanitaires et des vestiaires, sans omettre les petits plus (sauna, piscine…) toujours appréciables. À examiner également : la facilité d’accès aux machines et aux coachs. Trop de temps d’attente équivaut à moins de temps pour pratiquer, et vous n’êtes pas là pour faire des rencontres en attendant qu’un appareil se libère (quoique…).
Conseil n°3 : ouvrir grand ses écoutilles
Un bon club se repère en fait souvent par le bouche-à-oreille. Internet peut à ce sujet faire l’affaire, en consultant les avis des utilisateurs, sans toutefois prendre pareils critères au pied de la lettre. Rien ne vaut en réalité une visite sur le site. Enfin, comme vous avez déterminé les zones de votre corps à modeler, il convient de fixer un budget. Et là, en dépit de tout, c’est tout de même lui qui risque en dernier recours de vous décider !

Quand bouger rime avec originalité

De nouvelles disciplines ont fait leur apparition en salles de sport. Ludiques, doux, relaxants ou amusants, ces cours sont une nouvelle façon de se dépenser à l’approche des beaux jours. Petit tour d’horizon…

  • Dans l’eau > L’Aquagym se décline aujourd’hui en plusieurs branches, allant de l’Aquaslim qui renforce et galbe les muscles, à l’Aquapower qui, s’adressant aux plus confirmés, simule la course dans un grand bassin, en passant par l’Aquapunching, sorte de combat inspiré des arts martiaux.
  • Dansez maintenant > Outre les traditionnels appareils de cardio, les salles de sport disposent de cours collectifs plus ou moins intensifs : du ragga jam, danse sensuelle développant la souplesse, au Polar Own Zone, qui allie fitness, aérobic, step, abdo-fessiers et danse, le tout dans une ambiance festive.
  • En douceur > Autre nouveauté : la gym suédoise, basée sur une ambiance musicale qui monte crescendo, douce puis plus rythmée. Au programme : étirements, travail cardio, stretching et relaxation, sous l’œil attentif d’un professeur diplômé. Avec 500 000 inscrits en Suède, la discipline débarque progressivement en France et fait de nombreux adeptes.

Frederic FERRAND




  1. Soyez le premier à laisser un commentaire