Consultez les derniers articles
Retour vers le passé

Azannes est un village à remonter le temps. Avec les dimanches de mai en Meuse, les vieux métiers reprennent vie comme au 19e siècle. 

Chaque année, le village d’Azannes s’anime comme dans les années 1900. Ici, il n’y a pas d’automates. Les ateliers sont vivants. Grâce, notamment, au 440 bénévoles de l’association en costumes d’époque reproduisant les gestes de plus de 80 métiers d’autrefois. Forgerons, dentelières, lavandières, meuniers, sculpteurs, tuiliers, boulangers et bien d’autres sont à découvrir le temps d’une balade dans un Azannes oublié.  

Créée en 1985, l’association G.E.V.O. « Les Vieux Métiers » collectait, au début, des fonds en vue de construire le mémorial de Grand-Failly pour les 3 000 soldats américains et 250 soldats interalliés tombés en 1944 à la bataille de Bastogne. Une fois le bâtiment financé, les bénévoles avaient à cœur à faire revivre le passé. L’association prend donc racine à la ferme des Roises sur le territoire d’Azannes. Les 17 hectares de terrain sont occupés par des baraques en bois où les artisans travaillent sous les yeux ébahis des visiteurs.

 

Le cheval à l’honneur cette année 

Les 5, 12, 19, 26 et 30 mai et le 2 juin, l’association a un objectif : transmettre des savoir-faire ancestraux pour perpétuer les traditions lorraines. Ce qui réunit les bénévoles, c’est l’amour des métiers disparus et l’envie de inculquer aux jeunes générations les valeurs et le respect du travail.

Lors de ces dimanches de mai en Meuse, les visiteurs sont invités à partager les joies et animations des fêtes de village d’autrefois. Après avoir fait découvrir les jeux en bois en 2018, le cheval est mis à l’honneur, cette année, par son importance pour effectuer les tâches dans les fermes d’autrefois. Labour, débardage, manège et bien d‘autres activités réalisées par ce formidable compagnon de tous les jours émerveilleront les petits comme les grands.Le public fidèle (57% des visiteurs sont déjà venus) se promène entre dégustations et savoir-faire, curiosités et émotions. La manifestation a d’ailleurs accueilli son millionième visiteur en 2013 ! Chaque année, plus de 30 000 spectateurs viennent découvrir ce petit village meusien. Et lorsque l’on sait, que, Montmedy (auquel appartient Azannes), n’abrite que 12 habitants au km2… On peut imaginer le changement lors de ces dimanches de mai ! 

À Azannes, certains revivront des souvenirs d’enfance, d’autres découvriront la vie d’autrefois. Quoiqu’il en soit, les vieux métiers fascinent et suscitent, parfois, des vocations. Et pour ceux qui ne sont pas disponibles en mai, le site ouvre également ses portes les 21 et 28 juillet prochains.   

 

Le village des Vieux Métiers, Domaine des « Roises » à Azannes
Réservations : 03 29 85 60 62 ou vieuxmetiers@orange.fr
Renseignements : vieuxmetiers.com • Sur Facebook : Vieux Métiers Azannes

 

PUBLI-REPORTAGE • Photos © DR



  1. Soyez le premier à laisser un commentaire