Consultez les derniers articles
Le « rêve de lumières » de Stanislas

Événement incontournable du paysage culturel nancéen, le spectacle de son et lumière « Rendez-vous Place Stanislas » se dote d’une nouvelle séquence !

Chaque soir, jusqu’au 15 septembre, le public est convié à rêver de toutes les lumières. Inauguré en 2007, le spectacle de son et lumière « Rendez-vous Place Stanislas » est un événement proposé par la Ville de Nancy, avec le soutien d’EDF et de l’entreprise VINCI Construction France. Celui-ci a été créé par la société Spectaculaires – Allumeurs d’Images qui métamorphose les monumentales façades de l’Hôtel de Ville, des Pavillons Jacquet et Alliot, du Musée des Beaux-Arts et de l’Opéra national de  Lorraine. Dès ses débuts, « Rendez-vous Place Stanislas » a rencontré un succès populaire en accueillant un public toujours plus nombreux : 796 000 personnes en 2018. 

« L’homme a besoin de lumière »

En prologue, les façades s’illuminent et évoque un temps qui court, une place qui vit. Puis, place aux grands artistes qui ont fait la renommée de Nancy : Émilie Du Chatelet, Émile Gallé, Prouvé, Daum, Majorelle, Héré… C’est au tour d’une ribambelle de « Petits Stan » d’entrer en scène. Ils se mettent à l’ouvrage et graffent une architecture « light painting » qui se révèle sur les cinq surfaces. Soudain, black-out. Un éclair strie la surface de l’Hôtel de Ville. Des gravures de Jacques Callot tirées des « Misères de la Guerre » apparaissent dans des effets de flash. Les bâtiments tanguent, on chavire avec eux ! À Stanislas d’arrêter ce chaos : « L’homme a besoin de lumière, sinon il marche sur la tête ! » Un nouveau jour se lève dans un décor de féérie enfantine en clin d’œil amical aux automates du Rocher du Château de Lunéville. 

Nouvelle séquence sur le centenaire de l’Opéra

Puis, une forêt abondamment fleurie apparaît sur l’hôtel de ville… Un véritable jardin d’Eden ! « J’aime les nuages…les nuages qui passent… là-bas… là-bas… les merveilleux nuages ! » dit Charles Baudelaire. Une « archi-mosaïque » se dessine alors, le produit de mille influences venues des bouts du monde. À la fin de la scène, cette architecture devient Kaléidoscopique…le reflet d’un monde en perpétuel mouvement ! Le titre « Teateatea » du groupe nancéen Le Chapelier Fou se met alors à résonner pour illustrer le « rêve en 3D », une scène de mapping architecturale fascinante ! Puis, place à la nouvelle séquence « L’opéra est dans la place » rendant hommage aux 100 ans de l’Opéra National de Lorraine, avec un petit clin d’œil à la célèbre Castafiore. Après un détour vers l’École de Nancy et sur « J’écris ton nom », le spectacle se termine en apothéose sur le rythme entraînant de la chanson « Clap your hands » de Parov Stelar. Mais le rêve continue…

Jusqu’au 15 août à 22h45 • Du 16 août au 15 septembre à 22h
Horaires exceptionnels : • 23h45 : dimanche 14 juillet (en lien avec la Fête nationale),  • 22h45 : les 13 & 14 septembre dans le cadre du Livre sur la Place.

 

 « Rendez-vous Place Stanislas » en chiffres 

+ de 35 000 images HD
6 vidéoprojecteurs Barco 22 000 et 30 000 lumens
7 média serveurs full HD installés en régie
1 univers sonore et musical spécialisé Meyer Sound 6 points
3 kilomètres de fibres optiques 

 

Photos © DR



  1. Soyez le premier à laisser un commentaire