Consultez les derniers articles
L’art d’être un couple

En collaboration avec le Barbican Centre de Londres, le Centre Pompidou-Metz présente l’exposition « Couples Modernes » jusqu’au 20 août.

L’exposition « Couples modernes » explore plus de quarante rencontres essentielles entre des couples de créateurs, de 1900 à 1950. Qu’ils soient officiels, clandestins, exclusifs ou libres, ces couples mythiques formés par des artistes tels que Robert et Sonia Delaunay ou Pablo Picasso et Dora Maar, unissent non seulement des peintres, sculpteurs, photographes, architectes, designers, poètes, écrivains, mais aussi des musiciens, danseurs, performeurs et mécènes. L’évocation de la villa E 1027 d’Eileen Gray et Jean Badovici, celle de la Case Study House n°8 de Charles et Ray Eames, la  boutique Artek d’Alvar et Aino Aalto sont autant d’éléments qui permettront au visiteur de se plonger dans ces espaces de la modernité.

Au-delà de la dimension sentimentale, l’exposition révèle des collaborations et des figures méconnues ou restées dans l’ombre de l’histoire de l’art, telle Benedetta Cappa, fondatrice du tactilisme avec son célèbre époux le futuriste Filippo Tommaso Marinetti, la dessinatrice Suzanne Malherber, dite Marcel Moore, compagne de la photographe et auteure Lucy Schwob, dite Claude Cahun, ou encore la pianiste Nelly von Moorsel, épouse du peintre, architecte et théoricien Théo van Doesburg.

Les chefs d’œuvre présentés dans « Couples modernes » apportent un éclairage essentiel sur l’évolution des formes esthétiques, de la pensée et des mœurs des acteurs de l’art moderne. Présents tout au long de l’exposition, des médiateurs livrent volontiers les secrets des œuvres mais aussi des anecdotes sur leurs auteurs.

La programmation culturelle autour de l’exposition compte encore deux rendez-vous : le 1er juillet, une mini-conférence dans la galerie sur la relation entre Pablo Picasso et Dora Maar, et le 18 juillet, place à la projection en plein air du chef d’œuvre de François Truffaut Jules et Jim. À ne pas manquer !

Du 28 avril au 20 août • Renseignements : centrepompidou-metz.fr

Publi-reportage • Photos © DR

Une : Dorothea Tanning et Max Ernst avec sa sculpture, Capricorn, 1947 Photograph by John Kasnetsis © John Kasnetsis © Adagp, Paris 2017 © Thomas Hennocque




  1. Soyez le premier à laisser un commentaire