Consultez les derniers articles

La Bresse haute en couleurs !

Lors de cette saison estivale, la Maison de La Bresse expose les « Allégories Flamboyantes » de l’artiste peintre Anita Rautureau à partir du 6 juillet.

Anita Rautureau s’est installée à La Bresse il y a deux ans maintenant. Originaire de Vendée où elle explore la nature et observe ce qui l’entoure, son talent pour le dessin est reconnu dès son plus jeune âge. Étudiante aux Arts Appliqués de Nantes, elle poursuit son cursus à l’École Normale supérieure de l’enseignement technique de Toulouse où elle fera une rencontre décisive avec le peintre et verrier Régis Gal. Après avoir enseigné pendant une quinzaine d’années, l’artiste peintre décide de retourner à la création, sa première vocation.

Du 6 juillet au 2 septembre, la Maison de La Bresse offre à ses visiteurs la possibilité de découvrir une artiste haute en couleurs. « J’exposerai une trentaine d’œuvres dont certaines ont été créées pour l’occasion » explique Anita Rautureau. Maîtrisant à la perfection la couleur et la forme, l’artiste plonge le spectateur dans un cocon « optimiste » et « heureux », dans « quelque chose que je veux transmettre de façon contagieuse » détaille-t-elle. Admirablement composées, Anita Rautureau met un point d’honneur au cadrage dans ses compositions, étant également passionnée de photographie. Cet amour pour la couleur, l’artiste l’a trouvé lors de ses voyages, particulièrement celui en Amérique Latine où « les couleurs sont pures, les contrastes saisissants ». « Mes périples m’ont aussi beaucoup apporté au niveau de ma technique. Au Japon par exemple, j’ai pu me perfectionner sur l’utilisation du trait pour structurer mes dessins, que je puise dans la technique de la calligraphie. »

Présente à la Maison de La Bresse lors du vernissage le 6 juillet mais aussi les 13 juillet, 8 et 15 août, Anita Rautureau délocalisera son atelier lors de la semaine du 23 au 29 juillet : « C’est important d’aller à la rencontre du public pour savoir comment mes œuvres sont perçues. Lors de cette semaine, je leur fais presque un cadeau en les invitant dans mon intimité de création, je ne leur cacherai rien. » Anita Rautureau animera également un workshop le 8 août : cet atelier permettra aux artistes débutants ou confirmés de progresser grâce aux conseils de l’artiste.

Erachehcare et Olivier Bosio

En parallèle, la Maison de La Bresse invite deux autres artistes tout au long de l’été. Le mois de juillet sera investi par l’univers street art de Romain Hantz alias Erachehcare. Jusqu’au 3 août, les visiteurs découvriront un artiste qui utilise des supports variés (toiles, papiers, tissus, bois) où le vide n’a que peu de place. Un style particulier, reconnaissable entre mille, qui fait directement écho à celui d’Anita Rautureau, dans un esprit de complémentarité. Erachehcare laissera la place au mois d’août à l’artiste spinalien Olivier Bosio. À l’inverse, lui met en scène le vide. Ses peintures sont une fulgurance, un geste. Quelque chose qui lui vient de l’intérieur. Instinctif, il doit être dans un état d’esprit particulier pour pouvoir créer. Sur ses toiles blanches, il y a l’éclair de la couleur. Sur ses toiles noires, il joue avec les matières, tantôt brillantes tantôt mates. Il déconcerte, il interpelle, et ne laisse surement pas indifférent.

Ces expositions estivales devraient séduire un public varié, amateurs d’art comme simples curieux. La Maison de La Bresse a également pensé aux familles en proposant un livret spécial pour les enfants lors de leur visite de l’exposition et en mettant à dispositif un espace créatif. Des ateliers leur sont aussi dédiés, tous les jeudis après-midi, menés par les artistes eux-mêmes et des animateurs spécialisés. Et pour cette édition 2018, la Maison de La Bresse prévoit une ouverture en nocturne, le 31 août de 21h à 23h, pour un finissage riche en surprise. L’occasion de découvrir l’exposition sous un nouvel angle, à la lueur du coucher de soleil dans une atmosphère tamisée et intimiste.

Du 7 juillet au 2 septembre. Entrée libre • 7A Rue de la Clairie à La Bresse • Ouvert tous les jours de 10h à 13h et de 15h à 19h • Renseignements : 03 29 62 65 95 ou maisondelabresse.fr

Concert classique

Le 14 août à 20h30

Pour la troisième année consécutive, la Maison de La Bresse offre une soirée exceptionnelle à ses visiteurs autour de la musique classique en plein cœur de l’exposition. Julien Richard, ancienne cheffe d’harmonie de La Bresse et professeur de piano au conservatoire d’Epinal sera accompagnée du violoniste Pascal Monlong. Inspirés de la thématique de l’exposition, les deux musiciens joueront ensemble un répertoire sur le thème des années 20, des années d’après-guerre où la vie reprend ses droits dans une ambiance festive. Au programme, des œuvres de Debussy, de Prokofiev ou encore de Nadia Boulanger avec un soupçon de musique contemporaine.

Entrée : 7 €

Publi-reportage • Photos © Anita Rautureau, Erachehcare, Olivier Bosio, DR



  1. Soyez le premier à laisser un commentaire