Consultez les derniers articles
Des airs de Noël à La Manufacture !

Le collectif Le Grand Cerf Bleu, en résidence au théâtre de La Manufacture, vient présenter sur scène « Jusqu’ici tout va bien » du 6 au 10 novembre.

La veille de Noël, le 24 décembre, lors de ce dîner de famille quasi-incontournable. C’est cette ambiance de fête qu’a choisi le collectif le Grand Cerf Bleu pour sa nouvelle création qui risque de marquer les esprits : « La première partie se déroule dans le salon, là où l’apéritif traîne un peu… Et on se doute qu’il se passe des choses dans la cuisine. Dans la deuxième partie, le décor se retourne et on découvre ce qui s’est passé dans cette fameuse cuisine pendant la préparation du dîner » explique Emmanuelle Duchesne, la secrétaire générale de La Manufacture. Les masques tombent, les préjugés vont bon train… Le repas de Noël va-t-il imploser ? Réponse du 6 au 10 novembre ! « Nous avons ajouté une date le samedi face à la forte demande de réservation. C’est un collectif qui mérite vraiment d’être connu. » Les trois jeunes metteurs en scène seront d’ailleurs en répétition publique le 30 octobre prochain. Et comme ils ont plusieurs cordes à leur arc, Gabriel Tur, l’une des membres du collectif, sera en concert avec le chanteur Jean Thevenin le 8 novembre à 21h15 à l’issue de la représentation. Le public les retrouvera en janvier pour un workshop autour de la figure de Robin des Bois pour leur nouvelle création.

Dictateur marionnettiste

Début décembre, le comédien Alexandre Haslé viendra défendre « Le dictateur et le dictaphone » selon le texte de Daniel Keene. Formé par Niels Arestrup et Ilka Schönbein, l’une des plus grandes marionnettistes allemande, il incarne un dictateur sur le déclin enregistrant ses heures de gloire et ses défaites. Un testament ? Une confession ? La nuit, les spectres de ses victimes viennent le hanter sous forme d’inquiétantes marionnettes. « C’est un spectacle en cours de création où l’univers est poétique et fantastique. Alexandre Haslé animera par ailleurs un atelier de manipulation d’objets le 5 décembre. »

Entre temps, les représentations de « Sulki et Sulku ont des conversations intelligentes », du 13 au 16 novembre, sont presque toutes complètes ! Ecrit en mis en scène par Jean-Michel Ribes, actuel directeur du Théâtre du Rond-Point à Paris, cette pièce fait la part belle à l’art de la répartie. Jean-Michel Ribes sera présent lors de la première le 13 novembre prochain et se prêtera au jeu des dédicaces.

Programme complet : theatre-manufacture.fr • Tarifs et réservations : 03 83 37 42 42

Publi-reportage • Photos © Simon Gosselin, Christophe Raynaud De Lage, DR



  1. Soyez le premier à laisser un commentaire