Consultez les derniers articles
D’artistes en jardins

Les 9 et 10 juin, plus de 60 artisans d’art professionnels exposeront dans quatre jardins remarquables lorrains lors de la 13e édition d’Arts aux Jardins.

« L’art est une démonstration dont la nature est la preuve. » Cette citation de Georges Sand illustre parfaitement l’esprit de la manifestation Arts aux Jardins. Organisée par l’association Arts & Jardins, en partenariat avec la Mission des Métiers d’Art Grand Est, elle réunit des artistes professionnels, rigoureusement sélectionnés pour exposer dans quatre jardins extraordinaires. En plus des jardins Jean Vallée à Houdreville et d’Adoué à Lay-Saint-Christophe, les artistes s’exprimeront pour la première fois au jardin de la Vieille  École à Frouard et au jardin de la Maison Bleue à Malzéville. Ces écrins de verdure sont des lieux d’exception pour ces artistes au talent inégalable.

En fil rouge de cette 13e édition : le thème « bulles d’air » avec, à l’honneur, le sculpteur de verre Xavier Carrère. De balades bucoliques en flâneries végétales, plasticiens, céramistes, verriers, vanniers, ferronniers ou encore sculpteurs présenteront leurs œuvres d’art à la rencontre de visiteurs curieux et passionnés. Ce weekend artistique réserve aussi quelques surprises avec plusieurs animations musicales proposées par le Nasty Swing Quartet ou encore Anita Frenks (harpe) &Peter Clijsen (guitare) mais aussi des ateliers dispensés par le coutelier Marcel Lambotte et Caroline Antoine du Territoire du Souffle. ± Un dossier de Pauline Overney

Entrée libre dans les quatre jardins • Jardin La Vieille École (Frouard) : 06 17 03 20 92 • Jardin Jean Vallée (Houdreville) : 06 19 30 43 00 • Jardin de la Maison Bleue (Malzéville) : 06 71 00 32 03 • Jardin d’Adoué (Lay-Saint-Christophe) : 03 83 22 68 12

Au jardin d’Adoué (Lay-Saint-Christophe)

Olivier Barthélémy, céramiste

Il découvre la céramique par l’intermédiaire d’un ami à 25 ans. Olivier Barthélémy débute en autodidacte puis se professionnalise au centre de formation Al Terre Native. « C’est l’histoire d’une rencontre. J’aime le contact de la terre, ses possibles et l’idée de faire ce dont j’ai envie. C’est un métier artistique mais aussi artisanal. »

Olivier Barthélémy créé des objets usuels comme des bols mais aussi des sculptures abstraites. Pour Arts aux Jardins, il proposera des nichoirs à oiseaux « à prix coutant pour que chacun ait l’occasion d’en avoir un ». Une opportunité pour l’artiste de faire passer un « message écolo » en exposant dans un jardin qui lui tient à cœur.

Marie-Claude Meuley, céramiste

Après avoir « trouvé un vrai métier » dans le domaine socioculturel, Marie-Claude Meuley s’est tournée vers la céramique à l’aube de ses 40 ans. « Je ne pouvais plus ignorer cette envie, c’était un rêve d’adolescente ! » Avec cette technique, elle travaille les quatre éléments : la terre, l’eau, l’air et le feu, ses sources d’inspiration. Sa particularité : prendre son temps pour s’approprier la matière. Elle créé des sculptures en rapport avec le minéral, le végétal ou l’organique. « Pour Arts aux Jardins, j’ai conçu une pièce, comme une sphère, où une plante grasse se fige à la surface de la terre. Une autre, aussi, que j’appelle “à l’endroit à l’envers” que l’on peut suspendre ou poser où la plante trouve toute sa place. » Marie-Claude Meuley exposera également à l’agence Place Privée, 11 Place des Vosges à Nancy, lors de la manifestation « Sculpture en ville » du 30 mai au 17 juin

Au jardin de la Maison Bleue (Malzéville)

Pierrot Doremus, créateur verrier

Installé avec sa compagne Charline à Vannes-le-Châtel, Pierrot Doremus pratique les techniques du vitrail, de la pâte de verre, du soufflage et de la perle de verre. « On réalise, par exemple, des gobelets en filigrane, des pièces sur commandes comme des cloches, des pièces uniques, un peu de bijoux… » Après avoir été refusé dans deux écoles dessin, Pierrot Doremus découvre le travail du verre dans sa conception artistique. Un coup de cœur. L’artiste s’est approprié le thème « bulles d’air » pour Arts aux Jardins en proposant des sculptures de verre habillant avec élégance les jardins. « C’est la troisième fois que je participe à cette manifestation mais la première fois au jardin de la Maison Bleue car les propriétaires me l’ont demandé. C’est un cadre vraiment différent des salons où l’on peut oser plus de choses. La proximité avec le public est vraiment agréable. »

Au jardin de la Vieille École (Frouard)

Gérald Vatrin, artiste souffleur de verre

Originaire de Nancy, diplômé de l’école des Beaux-arts d’Epinal et du Centre Européen de Recherche et de Formation aux Arts Verriers (CERFAV), Gérald Vatrin est l’un des derniers artistes souffleurs de verre de la région. Son style, il le puise dans l’Art Déco mais aussi dans ses nombreux voyages : « J’ai vécu pendant 12 ans en Afrique. J’ai travaillé par exemple sur le thème des amulettes. Ce que j’aime, c’est d’habiter mes créations. » Il présentera à Arts aux Jardins sa série « Safari » inspirée de son voyage au Kenya : « L’idée était de travailler sur le poil de l’animal grâce à une gravure très fine. » Ces pièces, plates comme des disques, représentent en fait les animaux de la savane. Gérald Vatrin exposera pour la première dans l’atelier d’artiste du jardin de la Vieille École pour montrer aux visiteurs son talent et son souhait de perpétuer ces techniques du verre et de la gravure.

Au jardin Jean Vallée (Houdreville)

Fabrice Rotenhauser, artiste émailleur

Synthétiser la couleur et la transparence : c’est ce qui a plu à Fabrice Rotenhauser lors de sa rencontre avec un émailleur. L’émail, c’est cette matière proche du cristal, qui, associée avec du cuivre et cuite à très haute température, va entrer en parfaite symbiose avec le métal. Souvent travaillée sur de petites surfaces, Fabrice Rotenhauser a choisi, lui, de laisser s’exprimer son talent sur de grands formats : « Ma prochaine sculpture fera 2 mètres ! Les empreintes du temps sont au cœur de ma démarche artistique, il me fallait donc de la place pour m’exprimer. »

Une cartographie des mondes anciens : voilà la création que présentera l’artiste pour Arts aux Jardins. « Dans ces mondes, il existait un Lac de Bulles d’Air, réputé pour ses vertus, situé dans des territoires très rouges. J’exposerai également un tableau issu de ma série “Terres inspirées” où un procédé d’émaillage forme de petites bulles à la surface de l’émail, très agréable visuellement. »

3 questions à Xavier Carrère

Sculpteur de verre et invité d’honneur

Pourquoi avoir accepté d’être l’invité d’honneur d’Arts aux Jardins ?

C’est un plaisir car je suis en train de travailler sur un projet de sculptures extérieures baptisées « Herbes folles ». Ce sont des œuvres de 2 à 3 mètres de haut minimum, sous forme de pavés de verre construits sur des structures en acier et en inox qui bougent au gré du vent. D’où « Herbes folles », car elles partent un peu dans tous les sens ! Pouvoir exposer dans ces magnifiques jardins, de véritables écrins de verdure, c’est une chance.

Comment avez-vous appréhendé la thématique des « Bulles d’air » ?

De façon très simple. J’ai créé des bulles en verre soufflé, complètement transparentes, dont les formes diffèrent : elles ne sont pas totalement rondes puisqu’elles ne sont pas moulées. Elles sont d’ailleurs en ce moment exposées au Printemps de Nancy.

Le verre est votre matériau de prédilection ?

Oui, j’ai découvert le travail du verre avec mon tonton qui était sculpteur de verre. Je l’associe à du métal, de la pierre et du bronze mais j’aime, en premier lieu, travailler le verre. Pour Arts Aux Jardins, j’exposerai une vingtaine d’œuvres.

Publi-reportage • Photos © Arts & jardins, Amadou Traoré, DR



  1. Soyez le premier à laisser un commentaire