Consultez les derniers articles
Ça se passe à Toul …

« Where is my glass ? »

Exposition des apprentis du C.E.R.F.A.V. de Vannes-le-Châtel

Douze apprentis verriers, futurs diplômés et professionnels du verre, se dévoilent en présentant au public un panel de leurs créations. Ces dernières prennent des orientations diverses ; s’engageant parfois dans la lignée de la sculpture, du design ou encore de l’art contemporain. L’exposition met en lumière l’incroyable diversité et le dynamisme de ces jeunes talents autour de cette matière si particulière et si exigeante. Durant deux ans, ils ont testé, se sont mis à l’épreuve et ont interrogé les pratiques et techniques pour aboutir à la concrétisation de leurs projets. Les diverses pistes, empruntées par ces créateurs venant parfois d’horizons très éloignés, montrent ou démontrent, si besoin était, la vivacité de l’art verrier. Depuis 25 ans, le C.E.R.F.A.V., centre européen de recherches et de formation aux arts verriers, forme les jeunes apprentis verriers venus de toute la France. Il collabore ainsi avec les artisans et PME français et bien entendu avec les manufactures du verre et du cristal. Pour ces grandes marques du luxe installées dans sa région d’implantation ou à proximité (Baccarat, Lalique, Saint Louis, La Rochère, Royale de Champagne), il est le centre privilégié pour l’apprentissage et la formation continue. Pour une entreprise, engager un apprenti comporte de nombreux atouts dont la transmission et la perpétuation des savoir-faire.

En alternance au C.E.R.F.A.V., les apprentis se préparent au CAP Verre dans les options : vitrail, décoration sur verre et verrier main (soufflage). Outre le fait de valider les compétences techniques acquises dans l’atelier, le C.E.R.F.A.V. procure également à chaque apprenti une ouverture artistique et technique ; un temps « hors atelier » pour éveiller leur sensibilité à la conception d’objet « design » ou « artistique », dimension essentielle dans le secteur des métiers d’art.                                                       
Pendant les JEMA, l’exposition sera accompagnée de démonstrations de travail sur la pâte de verre et la peinture sur verre et chacun pourra rencontrer les apprentis exposants le 6 avril.

Du vendredi 22 mars au dimanche 7 avril • Au Musée d’Art et d’Histoire de Toul • Entrée gratuite 

Exposition sur la poterie d’étain en lorraine

Les potiers d’étain ont connu, sous l’Ancien Régime, et notamment dans les trois évêchés de Lorraine, une activité florissante. Méconnue, cette activité s’organise pourtant entre quelques dynasties issues du XVIIème siècle, que les documents d’archives récemment étudiés permettent de reconstruire. Grâce au travail du Commissaire Scientifique de l’exposition, Monsieur Bertrand BERGBAUER, conservateur du patrimoine, et à travers cette enquête menée pour la première fois dans le Grand Est, les productions sont attribuées à leurs auteurs, les savoir-faire sortent de l’oubli et les formes et les poinçons démontrent toute leur importance. Une publication majeure accompagne ce projet auquel sont associés le musée de Remiremont (exposition du 19 juin au 30 décembre 2018) et les Archives Départementales de la Meuse (exposition du 15 octobre 2018 au 20 janvier 2019).

Au Musée d’Art et d’Histoire de Toul, Jusqu’au 17 juin • Entrée libre

Exposition « un autre regard », à la petite boucherie

La Petite Boucherie, toujours avide de rencontres, a  cette fois-ci, décidé de mettre en lumière des personnes que la différence a souvent isolées et propose aux visiteurs de confronter leur regard à cette différence et à s’interroger sur l’autre. Jeanne, sa différence, elle n’en cure et a décidé depuis longtemps de ne pas s’en laisser compter. Débordante de projets et d’énergie, elle s’exprime par la danse, le piano et surtout… la peinture. Elle nous livre ici un regard tout personnel à travers une série de portraits des gens qui l’inspirent.

M’baraka est sourd. Autodidacte, il a appris le dessin en regardant des tutoriels sur Youtube et nous dévoile sa grande dextérité, preuve d’une détermination et d’une volonté incroyable !

Marie, photographe et éducatrice dans un Institut Médico-Éducatif, à Velaine-en-Haye. À travers ses clichés remplis de tendresse, elle veut modifier le regard porté sur ces enfants qu’on dit “différents”. La Petite Boucherie alloue 10% de ses ventes pour animer des ateliers à destination des personnes en situation de handicap. “Un autre regard” sera l’occasion de dévoiler le fruit du travail effectué lors du premier atelier, par les enfants de l’IME Georges Finance de Toul.

Du 2 au 30 mars, 11 rue de la petite boucherie • Entrée libre
Photos © Fanny Guenzi, DR



  1. Soyez le premier à laisser un commentaire