Consultez les derniers articles
Une « Dame de fer » lorraine

Depuis le 24 février dernier, la Tour Eiffel se dévoile lors de l’exposition « Tour Eiffel, made in Lorraine ! » au Musée de l’Histoire du Fer.

« Majestueuse » est peut-être le qualificatif qui la désigne le mieux. « Énigmatique » aussi, quelque part. La tour Eiffel, l’un des monuments les plus visités au monde – près de sept millions de visiteurs par an – renferme en son cœur une âme lorraine. Ses 7 300 tonnes de charpente ont été produites dans les forges de Pompey, à partir d’un minerai exploité à Ludres. « Avant 1887, Gustave Eiffel signe un contrat exclusif avec les forges Fould-Dupont de Pompey pour la fourniture de tous les fers de la tour Eiffel. L’usine était très moderne pour l’époque et employait près de 1 500 ouvriers. Les 18 000 poutrelles de la tour Eiffel ont donc été produites à Pompey » explique Odile Lassère, directrice du Musée de l’Histoire du Fer.

À travers cette exposition temporaire inédite (jusqu’au 7 janvier 2019), le musée de l’Histoire du fer retrace les années de ce symbole de Paris et de la France, colossale construction issue du savoir-faire sidérurgique lorrain. En suivant le parcours de visite, vous découvrirez notamment une œuvre phare de la collection du Musée : un tronçon authentique de l’escalier de la tour Eiffel, donné par la Société d’Exploitation de la Tour Eiffel (SETE) en 1985 (également partenaire de l’exposition). Ses 49 marches, nouvellement restaurées, atteignent plus de 10 mètres de hauteur, petite partie d’une grande figure.

Un symbole

L’exposition s’articule autour de trois parties : le « made in Lorraine » d’abord, avec les objets du quotidien des mineurs et ouvriers de l’époque et des documents d’archives. Puis, les techniques de production sont mises à l’honneur avec des dispositifs permettant aux visiteurs de « peindre » la tour Eiffel ou de « fabriquer » une poutrelle. Dans un troisième temps, la « Dame de fer » est montrée comme un véritable symbole, apparaissant dans les premiers films de la fin du 19e siècle mais aussi comme le symbole des manifestations des sidérurgistes. L’exposition s’achève sur les produits dérivés et le merchandising autour de ce monument qui deviendra, en peu de temps l’emblème de la France à travers le monde.

Labellisée « Année européenne du patrimoine culturel 2018 » par le ministère de la Culture, l’exposition « Tour Eiffel, made in Lorraine » a déjà séduit des milliers de visiteurs. Les 6 et 7 juillet prochains, dans le cadre de la fête du patrimoine industriel, sera expliqué le rôle de la tour Eiffel lors de la Grande Guerre. Cette grande « Dame de fer » de 300 mètres, construite en deux ans, deux mois et cinq jours, n’a pas fini de vous étonner !

Du lundi au vendredi de 14h à 18h, les weekends et jours fériés de 10h à 12h et de 14h à 18h, fermé le mardi • Renseignements : 03 83 15 27 70 ou museehistoiredufer.fr • page Facebook @musee.histoire.du.fer

Publi-reportage • Illustrations © DR



  1. Soyez le premier à laisser un commentaire