Consultez les derniers articles
Paul Flickinger en avant-première

Le nouveau siège de la Banque Populaire Alsace Lorraine Champagne à Metz, en face de la gare, abrite l’exposition de l’artiste Paul Flickinger.

Le 8 octobre dernier, Dominique Wein, Directeur Général de la Banque Populaire Alsace Lorraine Champagne a reçu l’artiste Paul Flickinger pour le vernissage de son exposition « Flickinger de 7 à 77 ans » en avant-première de l’Abbaye des Prémontrés à Pont-à-Mousson au cœur du nouveau siège de la BPALC à Metz : « Paul restera définitivement dans l’histoire de ce nouveau siège avec ses géants de bronze (4 mètres et 850 kg chaque statue) qui habitent le jardin intérieur, juste au-dessus de cette Place du Futur. Il nous enchante de sa part d’évasion, de rêve et de sa incroyable créativité dans les formes et les couleurs. Cette magnifique avant-première habille un espace conçu pour les échanges et les partages et aujourd’hui, c’est formidable d’y introduire l’art » souligne Dominique Wein.

Trois œuvres monumentales « l’Homme », « la Femme » et « le Sage » de Paul Flickinger sont installées depuis plus d’un an dans les locaux du siège Charlemagne. C’est dans ce prolongement que l’artiste, ami de la banque, offre une avant-première de son exposition prévue à l’Abbaye en mai 2019. Il propose ici un aperçu de ses différentes époques et inspirations.

Artiste de l’humain

« Je pense souvent aux autres qui n’ont peut-être pas cette faculté de pouvoir rêver, à ceux qui subissent le quotidien et leurs difficultés. Si je peux donner quelques émotions à un regard qui sourit, s’émerveille ou qui rêve, je suis heureux. C’est tout ce que je souhaite. » Né en 1941 à Colmar et vivant à Metz, Paul Flickinger est un artiste pluridisciplinaire dont le travail a été longtemps laissé dans la marge. Il contribue aujourd’hui au patrimoine de la création, bien au-delà de sa terre natale et d’adoption. Artiste éclectique et gourmand, il nourrit son œuvre d’un croisement de techniques et d’une égale compétence pour la peinture, la sculpture et le métissage des matières. Si son langage artistique est inspiré du surréalisme d’un Picasso et d’un Max Ernst, c’est à l’art brut que sa sculpture s’apparente, rappelant les univers d’un Gaston Chaissac ou d’un Dubuffet. Paul Flickinger est ainsi un incontournable artiste de l’humain, qu’il sait voir avec son regard de peintre et de sculpteur, et qu’il veut bien nous révéler.

Renseignements : newsroom.bpalc.fr

Photos © DR



  1. Soyez le premier à laisser un commentaire