Consultez les derniers articles
Les jeunes donnent de la voix

Des textes venus du Québec, du Japon, d’Italie, d’Allemagne, d’Espagne et de France seront mis en voix lors de la Mousson d’hiver du 25 au 29 mars.

Il s’agit là d’un événement fait pour les jeunes, par les jeunes. La Maison Européenne des Écritures Contemporaines (MEÉC), en collaboration avec La Manufacture, CDN Nancy – Lorraine, organise depuis 2004 à l’Abbaye des Prémontrés de Pont-à-Mousson des journées de rencontres pédagogiques pour les lycéens et étudiants lorrains.

La Mousson d’hiver travaille à l’émergence d’un nouveau répertoire dramatique et propose aux jeunes spectateurs des ateliers de pratique théâtrale, des spectacles, des lectures et des mises en espace avec les artistes qui font le théâtre d’aujourd’hui. Les textes sélectionnés via le comité de lecture de la Mousson d’été sont mis en voix, pour la première fois en France, par ces jeunes participants. Ils s’y retrouvent à la fois spectateurs et acteurs.

Résidence de traduction

La Mousson d’hiver propose sa première résidence de traduction italien – français autour du texte Menelao (Una tragedia contemporanea) de Davide Carnevali en présence de son auteur lui-même et de la traductrice Caroline Michel.  En 2016, ce texte a reçu la Mention spéciale du jury lors de la première édition du prestigieux prix Premio Platea. Cette résidence se déroulera au théâtre de la Manufacture du 26 au 28 mars.

Lectures

L’Abbaye des Prémontrés de Pont-à-Mousson et la grande salle du théâtre de La Manufacture accueilleront, tout au long de la Mousson d’hiver, plusieurs lectures publiques. Au programme, il y aura par exemple Clickbait du québécois Mathieu Héroux, une lecture dirigée par Jean-Thomas Bouillaguet avec les élèves du lycée polyvalent Henri Vogt de Commercy. Québec toujours avec Sucré seize (Huit filles) de Suzie Bastien par les étudiantes en Licence Arts du spectacle de l’Université de Lorraine (Metz). Le Japon sera également mis à l’honneur grâce à Bâche Bleue de Norimizu Ameya, lu cette fois par les élèves du Conservatoire Régional du Grand Nancy. Michel Didym, le directeur du Théâtre de La Manufacture dirigera, lui, la lecture d’Examen, d’après les textes de Katja Brunner, Kevin Rittberger et Jakob Nolte (Allemagne) avec les étudiants de Sciences Po campus de Nancy. Enfin, F/M (Devil is alive and well) de la catalane Helena Tornero sera dirigée par Denis Milos avec les élèves du Théâtre Universitaire de Nancy (T.U.N.). Le texte est traduit par Laurent Gallardo dans le cadre de la Mousson d’hiver 2018.

Spectacle

Le 25 et 26 mars, le théâtre de La Manufacture accueillera le spectacle « Taisez-vous ou je tire » de Métie Navajo, d’après le film La Journée de la jupe de Jean-Paul Lilienfeld. Le décor est posé dans une salle de classe, dans un collège d’une banlieue dont on ne connaît pas le nom. Au programme : Dom Juan de Molière. Ça chahute et la prof, débordée par le raffut, ne contrôle plus rien. Un revolver sort du cartable d’un élève dont le père est policier. La prof s’en empare. Trois coups sont tirés. Le revolver passe de main en main tandis qu’à l’extérieur, on s’inquiète. Une journaliste s’emballe, la police prépare l’assaut. La violence, la citoyenneté, l’adolescence, l’école, la télé assoiffée de sensationnel sont des thèmes d’une actualité qui nous touche de près.

L’écriture subtile et sensuelle de Métie Navajo, sans donner de leçons, met en relief la divergence de points de vue et se détache du réel pour toucher plus près encore. L’anecdotique est transcendé en « fait universel », le rôle que chacun tient ou croit tenir dans notre « société du spectacle » est questionné.  Gravité et comédie alternent dans ce spectacle qui s’adresse à tous les « jeunes » mais aussi à tous ceux qui le sont restés, à tous ceux qui se souviennent de la vérité de la jeunesse. Loin des clichés.

Mousson d’hiver du 25 au 29 mars • Réservations (spectacle) : 03 83 37 42 42 – location@theatre-manufacture.fr • Programme complet : meec.org
Photos © Eric Didym, DR



  1. Soyez le premier à laisser un commentaire