Consultez les derniers articles
Par ici la soupe bling bling !

Qui dit fêtes de fin d’année dit repas animés ! Pour parfaire et égayer votre réveillon tradi, préparez vos flûtes pour une bulle de bonne humeur !

Noël, ça s’arrose ! Si les cotillons, les cadeaux et les robes à paillettes sont exceptionnellement de sortie, côté arts de la table, les volailles, marrons et bûches restent principalement à l’honneur. Mais pour accompagner tous ses mets, que choisir comme élixir ? On connaît évidemment le vin chaud, les liqueurs en tout genre et les divers mousseux. Mais pas que. Bobos et aficionados des cocktails branchés ont récemment décidé de bousculer le monde de l’apéritif en remplissant leurs coupettes en cristal autrement. En effet, la petite nouveauté qui accompagnera vos grandes tablées ou vos dîners intimistes au pied du sapin se nomme la soupe au champagne. Il y a bien longtemps, la (désormais has been) soupe angevine faisait briller les yeux des plus fins gourmets. Peu coûteuse, cette dernière était le résultat d’un savoureux mélange entre le crémant de Loire, le cointreau, le sirop de sucre et le jus de citron pressé. Quelques entreprises avaient même investi dans ce philtre magique en créant des bouteilles de recette déjà toutes prêtes. Mais ça, c’était avant. Depuis, il semblerait que le succès se soit géographiquement déplacé. En remplaçant le crémant par le mousseux le plus luxueux qui soit, la soupe champenoise est devenue le breuvage glamour par excellence. Artys, bloggers, travailleurs overbookés, épicuriens en tout genre ou copines survoltées, tout un chacun arbore à chaque fin d’année sa précieuse coupe de champagne colorée.

À la soupe !

Pour la réaliser ? Rien de plus simple. Pour vingt personnes (plus on est de fous, plus on rit), munissez-vous de quatre bouteilles de champagne brut (attention, le demi-sec aura tendance à rendre la soupe trop sucrée), de 30 cl de cointreau, de 30 cl de sirop de canne (que vous pouvez remplacer par du sucre en poudre) et de quatre citrons pressés. Une fois la liste complétée, il vous faudra seulement dix petites minutes pour réaliser la soupe aux merveilles. Dans un saladier, mélangez les trois derniers ingrédients, en veillant à rajouter le champagne en dernier, bien frais, au moment de servir. À votre guise, il est ensuite possible de compléter votre mixture par quelques fruits coupés comme des framboises, des pêches ou bien évidemment des fraises, et même de customiser les bords des verres transparents à l’aide de sucre coloré. Résultat, des flûtes au bon goût fruité, festives, pétillantes, et surtout swag à souhait ! Champagne shower !

Recettes underground

Si vous voulez exceller dans l’originalité, il est tout à fait possible de remplacer les fruits frais par des pétales de rose par exemple. Et pour celui qui conduit (on rappelle que c’est celui qui ne boit pas), le champagne peut être remplacé par du jus de pamplemousse, en ajoutant un zeste de curaçao pour donner une jolie teinte bleutée et du peps au cocktail. Enfin, pour épater vos convives, pensez à la neige carbonique. Pour ce faire, les aliments, toujours mélangés au préalable, devront par contre tous être tièdes. Versez-les dans les flûtes et ajoutez-y des sticks de glace. Vapeur et brouillard garantis. Cheers !

Photos © Thinkstock, DR



  1. Soyez le premier à laisser un commentaire