Consultez les derniers articles
Maison Laurent : 30 ans d’excellence

Si vous souhaitez que vos repas de fêtes de fin d’année riment avec qualité, laissez-vous guider dans vos choix par la Maison Laurent, l’expert de votre table de réveillon !

Cette année, la boucherie Laurent fête ses trente ans. La réputation de la maison n’est donc plus à faire ! Située au pied de la basilique Saint Epvre, la boucherie la plus réputée de la Vieille Ville vous donne rendez-vous pour le meilleur de sa gamme traiteur et de ses viandes de choix. La Maison Laurent, c’est avant tout une ambiance qui invite à la gourmandise. À votre gauche, la partie traiteur vous ouvre l’appétit avec ses tourtes et pâtés faits maison. À votre droite, l’étal des viandes est joliment décoré par des ribambelles de saucissons et de charcuteries. Tout est là, à portée de main, reste à suivre les conseils avisés des membres de l’équipe. Mathieu, Paul, Mickaël, Maxime, Bruno et Théo sont tous bouchers de formation. Ces passionnés vous réservent un accueil chaleureux : chaque achat est l’occasion d’un bref échange !

À l’approche de Noël, la maison ne perd pas en qualité et continue de s’approvisionner chez les meilleurs producteurs français. Les volailles, par exemple, viennent d’Alsace près de Molsheim. Poulets fermiers, cailles, pintades, pigeons présents sur l’étal toute l’année viennent s’enrichir en cette période de fêtes de chapons de Bresse, de pintades chaponnées, de poulardes et de dindes. Le bœuf, vient lui-aussi d’Alsace, de race Simmental, même si certaines pièces de bœuf Angus d’Écosse sont également disponibles ainsi que des pièces plus rares, comme des côtes de bœuf maturées 40 ou 50 jours. Jeunes et dynamiques, ces bouchers se feront un plaisir de vous conseiller pour la préparation et la cuisson de vos mets.

Des plats cuisinés avec amour

Pour les fêtes, la carte de l’espace traiteur offre des variantes affriolantes comme les tourtes au ris de veau et morilles, aux cuisses de grenouilles et girolles, ou aux escargots. Sur la carte des fêtes, le choix est encore au rendez-vous cette année. Pavé de veau aux chanterelles, suprême de chapon sauce morille ou petite caille désossée et farcie au foie gras : vous trouverez forcément de quoi aiguiser les papilles de vos convives !

Les palais les plus fins se laisseront tenter par le caviar d’Aquitaine de la réserve Loste. Sa longueur en bouche exceptionnelle, son salage délicat, et ses tonalités de noix fraîches et de noisettes en font un aliment de premier choix.

Pour vous assurer d’avoir tous ces bons produits à votre table pour les fêtes de fin d’année, n’hésitez pas à passer vos commandes dès maintenant ! Passionnée, l’équipe de la Maison Laurent pourra vous guider dans l’élaboration de votre menu en vous donnant quelques conseils et pourquoi pas une recette… Pour vos achats de dernière minute, notez que la boucherie sera ouverte les 24 et 31 décembre, comme tous les autres dimanches de l’année.

Maison Laurent • 2 place Saint Epvre 54000 Nancy – Tél. : 03 83 35 42 33 • Horaires d’ouverture : du mardi au vendredi de 8h30 à 12h30 et de 15h à 19h30. Samedi de 8h30 à 12h45 et de 15h à 19h30. Dimanche de 8h30 à 12h15. Ouvertures spéciales fêtes les dimanches 24 et 31 décembre jusqu’à 13h.

Pintade chaponne aux pommes et aux châtaignes

Pas besoin d’être un cuisinier hors pair pour réussir cette recette proposée par la Maison Laurent !

Ingrédients

6 pommes de type Royal Gala • 600 g de châtaignes pelées  1 oignon  1 branche de romarin frais  3 feuilles de sauge  1 cuillère à soupe d’huile d’olive  10 cl de calvados  3 bouteilles de cidre brut   1 cuillère à café rase de sucre roux  1 cuillère à soupe de miel  Muscade, poivre et sel

Préparation

1. Oter le surplus de graisse qui peut se trouver à l’intérieur de la pintade et la plonger dans une marmite remplie de cidre, de miel et de feuilles de sauge. Laisser frémir 40 minutes. 2. Égoutter la volaille et conserver le bouillon de pochage. Saler et poivrer l’intérieur et y introduire la branche de romarin. 3. Installer la pintade dans un plat allant au four, saler et poivrer l’extérieur, puis badigeonner d’huile d’olive. 4. Répartir tout autour l’oignon coupé en quartiers et mettre au four pendant 60 min (200°C). 5. Arroser la volaille toutes les 10 minutes avec le bouillon de pochage. En fin de cuisson, sortir la pintade chaponne du plat et la réserver au chaud dans plusieurs couches d’aluminium. 6. Si le jus est trop gras, en retirer la valeur d’un demi-bol. Réserver pour y faire réchauffer les châtaignes au micro-ondes. 7. Déglacer le plat avec le calvados, ajouter le sucre et saupoudrer de noix muscade avec parcimonie. Installer les pommes coupées en quartiers et mettre au four à 240°C jusqu’à ce que les pommes soient bien dorées. 8. Servir la pintade chaponne accompagnée des pommes, des châtaignes et de la sauce en saucière.

Publi-reportage • Photos © DR



  1. Soyez le premier à laisser un commentaire