Consultez les derniers articles
L’Intermarché de Jarville renaît de ses cendres

… ou plutôt des eaux ! Lourdement touché par les inondations de mai dernier, Gilles Floquart, patron de l’ « Inter » n’a pas baissé les bras. Son courage et sa ténacité ont payé : le magasin, flambant neuf, vient de rouvrir. Un résultat spectaculaire.

Qui l’aurait cru ? Honnêtement, le lendemain des inondations provoquées par les pluies diluviennes du 22 mai dernier, qui aurait cru cela possible ? Et surtout en si peu de temps !

La désolation

Il faut dire que le spectacle était alors désolant. Plus d’électricité, des marchandises répandues partout qui rappelaient la violence de la nuit passée, cinquante centimètres d’eau boueuse qui avaient tout massacré, autant dire que pour Gilles Floquart, le cœur n’est pas à la fête. Et le calvaire a été d’autant plus long pour le directeur que celui-ci, alerté dans la nuit par des alarmes, a assisté, impuissant, au déchaînement des éléments.
Alors bien sûr, il y a les pertes matérielles (plus d’1,9 million d’euros tout de même), mais il y a aussi les répercussions humaines et ça, Gilles Floquart le sait bien. Non contentes d’avoir détruit son entreprise, les eaux ont aussi mis sur le carreau 59 salariés. Heureusement, le patron avait été prévoyant. Les assurances contractées bien avant les dégâts ont pu couvrir les frais du personnel. Il faut cependant repartir de zéro.

La reconstruction

Souvent, on entend dire « on a la fibre du commerce ou on ne l’a pas ». On pourrait dire la même chose au sujet du couple Floquart. Le commerce, l’entreprenariat, ils l’ont dans la peau. Loin de se résigner, alors qu’ils venaient à peine de refaire tout le magasin à neuf, les Floquart décident de tout reconstruire. Pour eux, pour les employés, pour leurs clients. Une aventure considérable qu’ils prennent à nouveau à bras le corps, sans compter ni leur temps ni leur argent. Trois mois plus tard, le résultat est là, splendide. Le magasin est flambant neuf. La boulangerie, les chaînes de froid, les étagères… tout est refait à neuf. La coquille vide s’est à nouveau remplie.

L’avenir ? Deux semaines de folie !

Il fallait bien fêter cette renaissance avec tous ces prochains jours. Gilles Floquart n’a pas (là non plus !) lésiné sur les moyens : durant deux semaines vont se succéder des offres incroyables ainsi que de nombreuses animations. Les cadeaux sont plus attractifs les uns que les autres*. Des offres flash  se bousculeront tout au long de la quinzaine. Mais ce n’est pas tout, chaque jour, un rayon sera soldé à 30 % (un coup de pouce ultra-bienvenu en ces temps difficiles de la rentrée) Et puis, il y a ces trois twingo à gagner. Oui, oui, vous ne rêvez pas, ce sont bien trois twingo (des VOITURES pour ceux qui n’auraient pas encore réalisé) que l’Intermarché met en jeu. Un cadeau extraordinaire à la hauteur de la renaissance incroyable de l’Intermarché de Jarville. Gilles Floquart ne fait vraiment pas mentir le slogan des Mousquetaires : tous unis contre la vie chère.

Un supermarché reflète toujours l’esprit de son directeur. L’« Inter » de Jarville ne déroge pas à la règle et on l’y retrouve dans les rayons le sentiment de générosité et de chaleur humaine. Vous ne nous croyez pas ? Allez faire un tour, faites de bonnes affaires au passage et dites-nous alors votre sentiment ! Nous parions qu’il sera positif.

RDV le 18 septembre pour les grandes animations

* Voir conditions en magasin.
Publi-reportage



  1. Soyez le premier à laisser un commentaire