Consultez les derniers articles
Fadila Sammari, l’Algérie en plein cœur

Fadila Sammari se sent autant française qu’algérienne. A l’occasion des 50 ans de l’indépendance du pays, elle dresse une série de portraits vrais et authentiques.

Ne demander pas à Fadila Sammari de choisir un côté de la Méditerranée, ça lui serait impossible. Fadila Sammari est une femme de rencontres, de liens tissés, d’échanges créés. Sa formation est assurément littéraire. Née à Belfort de parents algériens émigrés, ses études de lettres à Metz l’amènent à côtoyer les univers de Gracq, l’un de ses auteurs favoris, de Céline, de Flaubert, de Proust, de Duras. Mais elle n’en oublie pas pour autant les origines de sa famille, et c’est qui fait sa force. Il faut dire que l’Algérie ne manque pas de plumes qu’elle admire : Camus, Djebar, Mokkedem, etc.
Ainsi, depuis toujours, Fadila Sammari veut décloisonner les cultures. La parution de « Chroniques françaises, Destins algériens » n’est donc en rien une surprise. C’est avant tout la traduction d’un profond attachement à ces deux pays qui l’ont construite.

50 portraits

50 ans d’indépendance, 50 portraits d’ Algériens et Algériennes de France. Des portraits où, pour citer l’auteur, elle a voulu retranscrire « le lien entre l’image et le texte, [créer] une redondance qui traduise cette vérité que ces rencontres m’ont inspirées ».
Ces portraits, véritable hommage à ses parents et à la communauté algérienne, mettent en lumière des personnalités diverses, parfaitement intégrées dans ce pays, la France, au sein duquel ils habitent depuis longtemps. C’est surtout l’occasion de briser des clichés, de montrer que les Algériens ne sont pas que dans les mauvais quartiers, de souligner avec raison que la diversité qu’ils apportent par leur héritage culturel constitue une véritable richesse ajoutée.

Un beau travail d’introspection à découvrir vite.

Chroniques françaises, Destins algériens, par Fadila Sammari, 2013.
Contact : fadila.sammari@gmail.com
Une exposition présentée du 11 juin au 12 juillet, au Centre Culturel André Malraux, à Vandoeuvre-lès-Nancy accompagnera la sortie de l’ouvrage.



  1. Soyez le premier à laisser un commentaire