Consultez les derniers articles

Du 13/09 au 26/09/2017

#99

Nancy et bien plus encore 

Il y a peu de chansons sur Nancy. Et dans les rares qui existent, il y a celle du chanteur et humoriste Oldelaf sobrement intitulée « Nancy ». Laissez-moi vous en citer quelques paroles : « Nancy oh Nancy, petit mouroir tout gris entre l’Allemagne et la vie. […] Le vent paraît si fort, si froid, si flou, si flan. Les gens paraissent si mous, si laids, si lourds, si lents. Et j’attends pour que passe, ces heures lasses, on s’entasse sur la place Stanislas. » Lors de la première écoute, il est normal d’hésiter entre un petit sentiment de contrariété et un léger rictus. Mais Il était sans compter sur l’autodérision des Nancéiens pour prendre cette chanson avec humour… et pour bien admettre que, oui, il fait souvent gris à Nancy. Ne nous voilons pas la face.

Alors certes, nous n’avons peut-être pas le soleil 365 jours par an. Mais nous avons l’une des plus belles places d’Europe inscrite au patrimoine de l’UNESCO qui s’illumine comme par enchantement tous les étés. Nous avons la magnifique villa Majorelle, symbole de l’Art Nouveau nancéien. Nous avons le Nancy Jazz Pulsations, festival de musiques actuelles devenu incontournable au fil des ans. Nancy, c’est aussi 49 parcs et jardins, 6 musées remarquables, la 1ère université de la région Grand Est, 70 000 étudiants par an, un opéra national, les fêtes de Saint-Nicolas… Et bien plus encore. Alors Oldelaf, si vous lisez ces pages, nous espérons vous avoir donné envie de revenir à Nancy. Nous nous ferons un plaisir de vous faire visiter ! 




  1. Soyez le premier à laisser un commentaire