Consultez les derniers articles

Du 23/01 au 05/02/2019

#130

Longue vie aux graffitis !

Vous vous souvenez sûrement de cette toile représentant une jeune fille et un ballon rouge qui s’est autodétruite chez Sotheby’s, lors d’une vente aux enchères. Ce coup de génie (ou de communication, selon l’interprétation) est dû à Banksy, l’artiste urbain le plus célèbre de nos jours. On ne connait pas son identité. On sait juste qu’il est Britannique et revendicateur dans son art. Il s’affiche au quatre coins du monde. Il y a encore quelques jours, les Japonais ont découvert le dessin d’un rat tenant un parapluie près d’une station de train monorail. Banksy interpelle. Déconcerte parfois. Mais la critique est unanime : il est Artiste.

Depuis quelques temps, le street-art retrouve ses lettres de noblesse. Timide, il se placarde néanmoins sur un bout de mur abandonné, sur un panneau publicitaire délabré. Souvent, on ne connait pas l’identité de son auteur. Ça fait partie du mystère.

En novembre dernier, à Toul, un dinosaure géant en trompe l’œil est apparu au cœur de la ville médiévale. Ici, on le sait : c’est l’œuvre du graffeur lorrain Scaf. Connu et reconnu pour ses fresques réalistes, l’artiste aime se mettre en scène. Il dessine des personnages de dessins animés ou de films, des animaux à écailles ou même des têtes de mort avec quelques bombes de peinture. Mais avec un certain talent. Le graffiti habille nos rues. Et c’est un plaisir pour les yeux.




  1. Soyez le premier à laisser un commentaire