Consultez les derniers articles

Du 02/05 au 15/05/2018

#115

Souvenirs, souvenirs

Qu’il est parfois agréable de se replonger dans le passé. Dans notre enfance. Lorsque l’on franchit les portes du Château de Malbrouck à Manderen, nous voilà dans les années d’après-guerre. Car c’est en 1948 que le premier numéro du Journal Tintin paraît en France. Le début d’une longue série, qui, jusque dans les années 80, a permis aux lecteurs de rencontrer Blake et Mortimer, Alix, Michel Vaillant, Ric Hochet, Quick & Flupke et, bien sûr, Les Aventures de Tintin et Milou. Pari gagné : en quelques mois, « Le journal des jeunes de 7 à 77 ans » comptait déjà 350 000 lecteurs français.

Sous des airs un peu enfantins, le Journal Tintin était en fait sérieux et éducatif. Notamment en enseignant l’Histoire aux plus jeunes et en rappelant le carnage sans précédent de 60 millions de morts qui vient de s’achever. Le magazine est comme un « petit écran » de papier avec ses séries cultes, ses feuilletons, ses rendez-vous incontournables et ses personnages légendaires. Il connaîtra son apogée dans les années 1960 avec l’arrivée de Greg, le créateur d’Achille Talon, à sa tête.

Attaqué par une presse concurrente plus créative, le Journal Tintin disparait en 1988. Les ayants droit d’Hergé décident tout de même de continuer l’aventure avec une nouvelle publication, Tintin Reporter, qui s’achèvera quelques mois plus tard, faute de lecteurs.

Qu’importe, le Journal Tintin a connu de belles heures de gloire. Il était évident de lui rendre hommage pour ses 70 ans.




  1. Soyez le premier à laisser un commentaire