Consultez les derniers articles

Du 24/01 au 06/02/2018

#108

Une grande famille       

Un jour, Miles Davis a dit : « Dès qu’on souffle dans un instrument, on sait qu’on ne pourra rien en sortir que Louis Armstrong n’ait déjà fait. » Les deux trompettistes étaient les deux superstars du jazz à leur époque. Puis, les années ont passé, les modes ont changé. Trompettes, trombones, tubas… Tous ces instruments de la grande famille des cuivres sont un peu oubliés. Mais c’était sans compter sur la découverte d’Ibrahim Maalouf en France. Ce musicien-compositeur franco-libanais est aujourd’hui un trompettiste de renom et excelle dans l’art de l’improvisation. Il est le seul trompettiste au monde à jouer la musique arabe sur l’instrument inventé par son père dans les années 1960 : la « trompette à quarts de tons ». Maalouf a su redonner ses lettres de noblesse à la trompette, en l’inscrivant dans des compositions musicales novatrices : du hip hop à la musique électronique en passant par les musiques africaines, indiennes, balkaniques, le jazz, le rock, la pop… Il se nourrit de tout. En 2012, son album hommage à Miles Davis lui vaut la victoire jazz de l’artiste de l’année.

Michel Godard est un autre jazzman reconnu mondialement. Lui est un virtuose du tuba mais aussi un excellent serpentiste. Il sera présent à la 15e édition du Festi’Cuivres en Meuse pour un concert exceptionnel en compagnie de l’oudiste Ihab Radwan. L’occasion de (re)découvrir cette belle famille des cuivres dans une programmation éclectique et de se laisser emporter par un beau souffle cuivré.




  1. Cim (Répondre) le 23 janvier 2018 à 18 h 00

    Super festival à encourager… venez nombreux !