Consultez les derniers articles
Quel revêtement naturel pour  mon sol ?

Il n’y a pas que le jonc de mer ou le coco pour habiller nos sols ! Dans la catégorie revêtement naturels, on voit désormais apparaître de nouvelles matières plus résistantes. Inventaire…

Le bambou

Coupé, lamellé et assemblé en planches, le bambou se décline en différentes teintes, du naturel au caramel, et en multiples finitions, du lustré au mat. Pour les amateurs de DIY, on le trouve également à l’état brut. Dans ce cas, vous pouvez teindre, vernir et huiler les planches selon vos envies afin que le revêtement de sol se marie parfaitement avec le reste de votre déco. Si le bambou est très résistant, soyez tout de même prudent au moment de l’achat car il existe plusieurs qualités : on compte plusieurs centaines d’espèces différentes et toutes n’ont pas les mêmes performances. Côté pose, les planches de bambou s’assemblent comme un plancher de bois traditionnel.   

Les pierres naturelles

L’aspect de la pierre présente des variations de texture, de couleur et de veinure qui lui confèrent un véritable cachet. Ce matériau fragile demandera cependant beaucoup d’entretien pour conserver sa qualité et sa brillance. Pour un vieillissement moins contraignant, privilégiez la pierre plus brute, plus grossière qui vieillira mieux qu’une pierre polie. L’ardoise est un minéral antidérapant et isolant qui offre une grande résistance à l’usure. Le granit est plus dur et plus résistant mais aussi plus coûteux. Le marbre est une pierre poreuse, réservée aux surfaces intérieures. Il est moins solide et résistant à l’usure que le granit. Les pierres naturelles peuvent se poser sur une dalle de béton ou un plancher à la manière d’un carrelage. Ce type de revêtement se nettoie régulièrement avec un savon doux.  

Le béton ciré

Ce simple ciment coloré donne un cachet industriel aux intérieurs contemporains. Il est réalisé à partir d’une projection de coulis de quartz sur une dalle préparée à cet effet. Cet apport est essentiel pour donner au béton des teintes décoratives, colorées et nuancées. Un lissage est ensuite effectué à l’aide d’un « hélicoptère béton » ou d’une truelle mécanique. Cette opération est importante puisque c’est le polissage qui va déterminer l’aspect définitif du sol. Pour finir, une cire polymérisée (résine) est appliquée sur l’ensemble de la surface afin de l’imperméabiliser, de la protéger et de patiner les couleurs. Cette opération devra impérativement être effectuée par des professionnels !
L’avantage du béton est qu’il résiste parfaitement au temps. Si sa pose reste onéreuse, sa durée de vie quasi illimitée en fait un excellent investissement.  

Le liège

Il provient de l’écorce du chêne-liège qui pousse en pays méditerranéen. Excellent isolant acoustique et thermique, il est hydrofuge, hypoallergénique, antivibratoire, imputrescible et ignifuge. Matière écolo par excellence, le liège est aussi recyclable. Pratique, il convient dans toutes les pièces de la maison sauf dans les salles de bains où l’humidité risque de le dégrader prématurément. Les fashionistas de la déco se réjouiront d’apprendre que le liège se trouve dans plusieurs textures et couleurs. Vous pourrez donc  harmoniser vos sols avec le reste du décor ! 

• Photos ©iStock/ City presse, DR



  1. Soyez le premier à laisser un commentaire